Andréa Lardez : "Des filles qui arrivaient avec une réelle volonté de s'intégrer"

Andréa Lardez : "Des filles qui arrivaient avec une réelle volonté de s'intégrer"

Le - Interview - Par

Pour Top Girondins (YouTube), Andréa Lardez a évoqué l'arrivée des internationales au sein de la section féminine des Girondins de Bordeaux.

Avec des joueuses en provenance d'Angleterre, d'Italie, d'Irlande, du Brésil, des Pays-Bas ou encore de la Jamaïque, le FCGB étoffe son équipe à chaque intersaison avec les résultats qu'on lui connait :

"De toutes celles qui sont passées, je garde un super souvenir. Que ce soit en terme de football parce qu'évidemment elles amène quelque chose de différent comme Kathleen Sousa et ses dribbles brésiliens. On a vu de toutes les nationalités et à chaque fois il en ressort une image plutôt positive. À chaque fois, ça a été toujours des filles qui arrivaient avec de la bonne humeur, avec du sourire, et une réelle volonté de s'intégrer. Donc que ce soit en terme de football où que ce soit en termes humains ça a été une super expérience quelles que soient les joueuses qui sont passées par là."

"Il y en a certaines qui arrivent avec une réelle culture et surtout un réel professionnalisme. Pour Katja (Snoeijs), je pense que c'est une formation particulière. En plus, les Pays-Bas, ils sont très très forts sur la formation. Je ne connais pas vraiment le fonctionnement là-bas pour les petites filles, je sais pas trop dans quelles mesures elles sont distinguées ou non des garçons mais je sais qu'elle a eu un apprentissage néerlandais et là-dessus sans ils sont très très forts. Elle a des gestes, des mouvements qu'elle a répétés, qu'elle a d’ancrés en elle. C'est peut-être nous ce qu'il nous manque à l'heure actuelle au niveau de la formation pour les jeunes filles mais je pense que ça viendra."

Retranscriptions faites par nos soins

Andréa Lardez : "Des filles qui arrivaient avec une réelle volonté de s'intégrer"

Contenu sponsorisé

En continu