Andréa Lardez : "Il y a une évolution des clubs de D1 sur tous les aspects"

Andréa Lardez : "Il y a une évolution des clubs de D1 sur tous les aspects"

Le - Interview - Par

Dans Top Girondins (YouTube), Andréa Lardez a donné son point de vue sur le niveau de la Division 1 Féminine qui s'élève depuis quelques temps à son plus grand bonheur :

"Je pense qu’il y a une évolution sur tous les aspects. Chaque équipe essaie de hausser son niveau de jeu suivant ses possibilités. Tous les clubs n'ont pas les mêmes moyens. Je sais qu'il y en a qui font un  gros travail athlétique pour compenser peut-être le manque de travail tactique ou technique par les capacités athlétiques. Mais même sur le plan technique, je trouve que pour avoir connu les touts débuts où on évoluait en bloc bas et se contenter de miser sur la vitesse de certaines, les différentes équipes proposent beaucoup plus de jeu en ayant la volonté de jouer au foot, de jouer au ballon. Je pense que c'est plus agréable pour tout le monde : pour celles qui sont sur le terrain, pour les clubs et puis pour les gens qui regardent à la télé. Chaque club évolue à son échelle mais tous les clubs se sont réhaussés."

"Un Championnat totalement pro un jour ? Je l'espère et pour le coup j'espère qu'il n'y aura pas que des clubs déjà professionnels. J'espère justement que certains clubs 100% féminins ou en tout cas qui dépendent de structures masculines mais qui sont pas professionnels auront des subventions parce que je trouve ça hyper intéressant. Je sais que Soyaux se bat depuis des années pour le sport féminin et pour son équipe avant même que Bordeaux, avant même que certains clubs s'y mettent et je trouve ça bien que quelques clubs comme ça puissent s'accrocher. J'espère que ces clubs-là vont pouvoir se professionnaliser et à l'inverse j'espère que les clubs professionnels ne vont pas seulement avoir une équipe féminine pour avoir une équipe féminine comme le font certains mais créer un réel projet autour de leur équipe et oui je pense que ça sera possible et j'espère qu'il y aura justement un peu de diversité dans ce championnat."

Retranscriptions faites par nos soins

Andréa Lardez : "Il y a une évolution des clubs de D1 sur tous les aspects"

Contenu sponsorisé

En continu