Antoine Kombouaré : "La priorité des priorités est de gagner contre Bordeaux"

Antoine Kombouaré : "La priorité des priorités est de gagner contre Bordeaux"

Le - Réactions - Par

En conférence de presse d'avant match face aux Girondins, l'entraîneur des Canaris, Antoine Kombouaré a rappelé l'importance de la réception des Girondins qu'il voit venir jouer bloc bas :

"Bordeaux est un concurrent direct parce qu'ils ne font pas les résultats qu'il faut. Strasbourg et Brest sont aussi des concurrents. Pour les Girondins, c'est une grande finale : en gagnant ils nous enfonceraient mais eux ils assureraient leur maintien. [...] Si c'est un derby ? On disait ça dans le temps mais je ne sais pas. [...] On a des finales tous les week-ends. C'est un match important. On a envie d'enchaîner par une victoire, de gagner et de conforter cette 18e place. [...] L'objectif et le discours de Gasset est de ne surtout pas perdre. S'ils prennent un point, ils seront contents car ils nous maintiendront à distance et s'ils gagnent, nous on n'existe plus. Je m'attends à une équipe de Bordeaux qui va venir pour défendre et être solide avant tout. Ils ont vu nos résultats aussi, ils vont venir bloc bas et jouer les contres."

Alors que son équipe reste sur une bonne dynamique (2 victoires consécutives), il est également à noter que les siens n'ont pas gagné à domicile au cours des... 14 derniers matchs joués (7n, 7d) :

"Depuis que je suis arrivé, avec mes adjoints nous n'avons pas gagné à domicile. Il nous reste deux matches à la maison, on aimerait ressentir les bienfaits d'une victoire à domicile ! Les stats le montrent : c'est plus dur de gagner chez soi, surtout qu'il n'y a pas les supporters. Bien sûr, notre situation de 18e n'aide pas non plus. On est plus fébriles."

Enfin, le technicien a eu un avis tranché sur les situations que traversent les deux clubs en dehors du domaine sportif :

"J'allais dire : ça fait de la peine. Avec mes mots : ça fait pitié. Quand on voit les budgets des deux clubs : aujourd'hui on ne peut plus lutter comme à l'époque. Aujourd'hui, ce serait une surprise de voir ces équipes jouer le haut de tableau par rapport au PSG, Lille, Lyon ou même Rennes. C'est triste mais c'est comme ça."

Retranscription faite par nos soins

Antoine Kombouaré : "La priorité des priorités est de gagner contre Bordeaux"

Contenu sponsorisé

En continu