Banderoles et accrochage à l'entraînement avant Nîmes-Bordeaux (J26)

Banderoles et accrochage à l'entraînement avant Nîmes-Bordeaux (J26)

Le - Avant-match - Par

En attendant le Nîmes-Bordeaux de ce dimanche après-midi, son avant match a été marqué côté bordelais.

En début de week-end, les Ultramarines ont marqué les contours du Matmut Atlantique / Stade René Gallice de deux banderoles : une première rappelant le message 'Longuépée démission', une seconde faisant écho à l'interview de Nicolas de Tavernost donnée plus tôt dans la semaine : 'De Tavernost : Abandon, mensonges et trahison'.

Auparavant en coulisses, Laurent Koscielny et Hatem Ben Arfa ont eu un accrochage verbal rapporté dans les colonnes de l'Équipe. En dedans depuis son retour de blessure, l'attaquant des Girondins s'est vu reprocher son individualisme après le match face à Marseille. 

"Quelques noms d’oiseaux ont fusé de la bouche du défenseur, mais la discussion ne s’est pas envenimée : « HBA » a préféré la remettre à plus tard, lorsque la tension serait retombée, et Koscielny lui a présenté ses excuses le surlendemain pour s’être ainsi emporté." rapporte le quotidien.

Un accroc jugé positif par l'ancien lyonnais en raison des problèmes exprimés de vive voix. La dernière fois qu'HBA avait été concerné par un fait similaire, c'était avec Otavio et les Girondins avaient répondu présents sur le terrain à Rennes.

Banderoles et accrochage à l'entraînement avant Nîmes-Bordeaux (J26)

Contenu sponsorisé

En continu