Brouillé à Lyon, Marcelo arrive avec une première partie de saison disputée avec la réserve

Brouillé à Lyon, Marcelo arrive avec une première partie de saison disputée avec la réserve

Le - Mercato- Par

Attendu aujourd'hui en Gironde pour y passer sa visite médicale, Marcelo continue de lever des interrogations auprès des supporters bordelais.

Au-delà de son âgé similaire à ceux de Laurent Koscielny et Paul Baysse, les traits de caractère du brésilien n'ont pas fait une bonne pub du joueur dans le Rhône. Brouillé avec les supporters lyonnais depuis un après match contre Benfica, le joueur a connu depuis un passage lyonnais agité.

À l'époque, Lyon sort d'une défaite en Ligue des Champions à Benfica et ses joueurs sont pris à partie par des membres du Kop Virage Nord. Des critiques tombent. Des insultes aussi et le ton monte rapidement avec une poignée de joueurs dont Marcelo. Le défenseur est alors proche d'en venir aux mains. De quoi déclencher la haine de certains membres du KVN qui en feront leur tête de turc.

Sifflé et conspué dès que l'occasion se présente, Marcelo vit également un épisode marquant qui a perturbé tout un vestiaire lorsqu'un supporter lyonnais descend sur le terrain avec une banderole dessinée d'une tête d'âne et annotée d'un Marcelo dégage. Ce soir-là contre Leipzig, l'OL se qualifie pourtant pour les 8es de finale de la Ligue des Champions mais Memphis Depay marquera les esprits en arrachant la banderole auprès de l'individu. Répondant notamment de son côté avec des doigts d'honneur renvoyés, Marcelo creuse un peu plus sa brouille lyonnaise.

Écarté puis réintégré au groupe, Marcelo est de nouveau mis de côté après deux petites journées de L1 pour des problèmes de comportement dans le vestiaire après le match contre Angers. Le brésilien est invité à évoluer avec la réserve.

Il y disputera 11 matches et inscrira 3 buts. L'Équipe rapporte que le comportement du défenseur aura été irréprochable lors de ce passage. Restera à voir quelle version les Girondins récupèreront. En attendant, le mètre quatre vingt-onze et les 167 matches en pro du joueur avec l'OL depuis la saison 2017 en imposent.

En continu