Bruno Fievet : "Ils ne se rendent pas compte que le problème est surtout sportif"

Bruno Fievet : "Ils ne se rendent pas compte que le problème est surtout sportif"

Le - Interview - Par

Bruno Fievet, invité de l'émission GirondinsideTV, est revenu sur la gestion des Girondins de Bordeaux par King Street

"Je crois en la clémence de la DNCG. Je trouve improbable que King Street continue et pourtant ils continuent. D’ailleurs c’est là où je me suis trompé, je pensais vraiment qu’ils allaient vendre et c’est pour ça que j’étais hyper présent médiatiquement et sûrement trop, c’est mon erreur. Je pense qu’ils vont remettre la main à la poche car ils peuvent se le permettre. King Street est un fonds d’investissement qui pèse 20 milliards donc ils peuvent se permettre de mettre quelques millions, 40 millions pour eux ce n’est pas tant que ça. Le problème aujourd’hui est que boucher les trous ne fait pas gagner des joueurs sur le terrain et notre plus gros risque est sportif et non pas financier."

"Si on était 5es du championnat avec le risque financier, je pense que tout le monde s’en foutrait car on serait 5es et on verrait que les résultats. Et d’ailleurs quand on a réussi a faire 3 victoires d'affilée, ça gueulait déjà un peu moins. King Street joue son rôle d’actionnaire. Malheureusement c’est un actionnaire muet qui a laissé les mains complètes de la direction à Frédéric Longuépée. Aujourd’hui, je pense que King Street va continuer à jouer son rôle mais ils ne se rendent pas compte que le problème est sportif plus que financier."

Retranscription faite par nos soins

Girondinside TV

Bruno Fievet : "Ils ne se rendent pas compte que le problème est surtout sportif"

Contenu sponsorisé

En continu