C. Diacre vante la percussion de V. Asseyi et la maturité de C. Bilbault

C. Diacre vante la percussion de V. Asseyi et la maturité de C. Bilbault

Le - Sélections - Par

Sud Ouest relaye le discours de Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France féminine de football, qui s'apprête à recevoir la Serbie au stade René Gallice / 'Matmut Atlantique' de Bordeaux le 9 novembre, avec encore deux joueuses des Girondin(e)s dans les 23.

La coache des Bleues commente ainsi les cas de Charlotte Bilbault et de Viviane Asseyi, habituées du groupe France :

"Viviane fait partie du groupe depuis un moment déjà. Elle vit très bien dans le groupe, elle nous apporte ses qualités de percussion. Elle joue régulièrement, cela aurait été dur de la sortir, en plus pour un match au Matmut (sourire). Elle a beaucoup de choses à nous apporter. Et franchement, on ne s’est pas posé de questions à son sujet, avec mon staff.

Charlotte Bilbault, elle, arrive à maturité, même si elle peut en acquérir encore un peu plus dans son jeu. En changeant de club (du Paris FC au FCGB, ndlr), elle s’est fixée d’autres objectifs, elle est importante dans le vestiaire et nous apporte beaucoup même si ce n’est plus une petite jeune. Elle est récompensée de ses efforts, notamment dans la gestion de sa carrière."

Au milieu et en attaque, Bilbault (29 ans, une vingtaine de sélections en A) et Asseyi (25 ans, plus de 35 capes en A) pourraient avoir du temps de jeu, elles qui seront donc doublement à domicile.

C. Diacre vante la percussion de V. Asseyi et la maturité de C. Bilbault

Contenu sponsorisé

En continu