Carol Rodrigues : "Ma blessure au genou ? C’était le pire moment possible"

Carol Rodrigues : "Ma blessure au genou ? C’était le pire moment possible"

Le - Anciennes- Par

Jointe par le site WeSport.com, pour un entretien, l'attaquante brésilienne de Dijon et ancienne des Girondin(e)s de Bordeaux, Carol Rodrigues (25 ans, 5 fois buteuse en une vingtaine de matches avec les FCGB Girls entre 2017 et 2019), se confie assez personnellement sur son vécu, alors que le DFCO (10ème sur 12 de la D1) joue le maintien, avec son trio d'ex bordelaises (Carol + Rose Lavaud et Solène Barbance au milieu).

"Le foot universitaire aux États-Unis, ce fut 4-5 ans d’apprentissage intensif dans tous les domaines de ma vie. Pouvoir concilier le football et les études a été l’une des meilleures choses que j’ai pu faire, une décision qui a tout changé, car aujourd’hui, je suis diplômée en commerce, je parle couramment l’Anglais et j’ai des relations avec des gens extraordinaires partout dans le monde. La France m’a choisie et m'a accueillie à bras ouverts. J’avais toujours pour objectif de jouer professionnellement à l’étranger après mes études, mais je ne savais pas où jusqu’à ce que Bordeaux contacte mon agent.

(...) Ma grave blessure au genou subie avec Bordeaux (en novembre 2017) ? Là, honnêtement, c’était un choc moral. Je commençais alors si bien ma carrière professionnelle à l’étranger et, à mon avis, c’était le pire moment possible pour une blessure. Cependant, il fallait accepter cette situation et surtout la traiter intelligemment, avec beaucoup de courage. (...) Mais après mon retour, pour avoir plus de temps de jeu et une plus grande importance au sein d’une équipe, j'ai décidé de venir à Dijon. Après plusieurs conversations avec l’entraîneur, il m’a donné l’impression que les principes et les objectifs de l’équipe correspondaient bien aux miens."

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu