Chloé Mustaki : "Mon année à Bordeaux m’a aidée à développer la technique"

Chloé Mustaki : "Mon année à Bordeaux m’a aidée à développer la technique"

Le - Anciennes - Par

Joueuse défensive de 24 ans, internationale irlandaise, passée par Bordeaux (saison 2016-17) et qui a récemment signé à Charlton, Chloé Mustaki accorde un entretien au site ToutLeMondeS'EnFoot.fr.

La Franco-Irlandaise raconte son vécu fort - y compris une lutte gagnée contre un cancer - et revient sur son passage au FCGB.

"(...) Sur le plan personnel, je me sens principalement Irlandaise. Néanmoins, une partie de moi est aussi française, je voyage plusieurs fois par an à Paris et j’ai étudié au lycée français de Dublin. Sur le plan du football, j’observe une grosse différence entre l’Irlande, qui forme des joueuses plus physiques et la France, qui propose un niveau technique très largement supérieur. En Irlande je suis considérée comme une joueuse technique, car mon année aux Girondins de Bordeaux m’a aidée à développer cette qualité. Je crois d’ailleurs qu’avec mon gabarit, je préfère jouer technique, c’est surement mon côté français !

(...) Sur le terrain je pense être encore loin de mon meilleur niveau. Je m’évertue à me concentrer sur ma progression chaque semaine. Je suis consciente que seules les footballeuses professionnelles à plein temps atteignent le meilleur niveau international. Je dois mener une réflexion sur mes choix professionnels futurs si je veux continuer à être appelée en sélection nationale. (...) Avoir fait du sport toute ma vie m’a appris à être compétitive dans tous les domaines. Je suis convaincu que ça m’a aidé quand j'ai été malade. Lorsque j’ai été frappé par le cancer, mon esprit de compétition a pris le dessus et j’ai pu tout donner pour gagner cette bataille. Je suis persuadée que la plupart des gens ont une force mentale insoupçonnée qui se révèle à des périodes cruciales de leur vie."

Chloé Mustaki : "Mon année à Bordeaux m’a aidée à développer la technique"

Photo : Eric Luke / The Irish Times

Contenu sponsorisé

En continu