Daniel Riolo : "Il y a eu réaction mais au final, ça fait presque braquage"

Daniel Riolo : "Il y a eu réaction mais au final, ça fait presque braquage"

Le - Médias- Par

Sur le plateau de l'After Foot (RMC), Daniel Riolo est revenu sur la victoire des Girondins contre Strasbourg.

Le consultant reste circonspect pour l'avenir du FCGB condamné à grapiller chaque point possible :

"Quand tu es dans la lutte en bas de classement, il n'y a pas de déclic. Il faut prendre des points et creuser des écarts dès que possible. Après cette victoire qui est assez hallucinante dans son scénario et se retrouver avec 20 points et 3 points d'avance sur le 19e, c'est magnifique. Saint-Étienne a pris un vent avec cette avance. Il faut grapiller le moindre point. Si ça peut leur donner confiance, c'est à voir. Les joueurs ont eu une belle réaction mais, attention, ce 4-3 fait presque braquage. C'est à n'y rien comprendre. Si le club ne se maintient pas il va couler et on n'a pas envie de voir ça car c'est un club important. Mais parler de série, de déclic.. c'est impossible à dire. C'est faible partout sauf devant où l'équipe peut marquer des buts. Il y a une défense en carton."

Retranscription faite par nos soins

En continu