Des recrues qui se font attendre aux Girondins

Des recrues qui se font attendre aux Girondins

Le - La Rédac.- Par

Ouvert depuis le 1er janvier à 0h, le mercato hivernal n'a pas encore profité aux Girondins malgré des manques criants en défense.

Si certains joueurs ont été poussés hors de l'équipe première avec une manière particulière, aucun des joueurs ciblés (Mexer, Otavio, Kalu, Maja voire Zerkane et Koscielny) n'a bougé. Les dossiers sont évidemment différents et présentent chacun leur complexité, mais ce 18 janvier, le mercato est bouché dans le sens des départs.

Dans le sens des arrivées, peu d'informations sérieuses filtrent. Un à deux défenseurs étaient annoncés ainsi qu'un milieu défensif. En défense, un nom (marseillais) a été un temps cité et la piste qui semblait la plus aboutie - celle menant à Jackson Porozo - pourrait être remise à l'été prochain sans que l'on n'en sache trop la raison. Quoiqu'il en soit, son arrivée n'est pas sensée résoudre à elle seule les problèmes défensifs des Girondins tant elle est plutôt calibrée pour un pari sur l'avenir.

Le présent, lui, se fait toujours attendre. Écarter des joueurs ou un sponsor est une chose, renforcer une équipe en y mettant les moyens en est une autre. Un fait avec lequel les Girondins jouent depuis plusieurs saisons pour les résultats que l'on connaît. Habitué au recrutement tardif pour, notamment, traîner en longueur sur les négociations, le FCGB prend aussi pour norme de retarder l'osmose et les complémentarités de son effectif.

Le mercato hivernal reste ouvert jusqu'au 31 janvier. Bordeaux a du temps pour boucler ces fameuses recrues. Restera à voir si la qualité suit à la quantité.

En continu