Deveseleer : "Que la fête soit complète"

Deveseleer : "Que la fête soit complète"

Le - CDF - Par

Sur l'antenne de Gold FM, le directeur général du FCGB Alain Deveseleer a expliqué en détails l'organisation du club pour la finale de la Coupe de France et l'excitation qui s'emparait des Girondins en cette fin de saison aussi belle qu'inespérée :

« Cette double finale va se préparer avec difficultés. D’abord car on a une semaine de moins que nos adversaires d’Evian pour préparer le déplacement. Ce qui signifie qu’une partie des moyens d’hôtellerie et de logistique sont déjà réservés. Il se trouve que le hasard du calendrier fait que la finale du Top 14 de rugby aura lieu le lendemain de nos deux finales donc encore de nouvelles difficultés et un contexte général complexe qui nous oblige à travailler dans l’urgence. On a un peu l’habitude, mais il faut quand même faire vite.

Nous avons mobilisés un certain nombre de moyens, bus et train, pour que nos supporters, avec un match qui se déroule un vendredi soir, puissent se rendre au stade de France. Les travaux faits la nuit sur la ligne de TGV ne poseront pas de problèmes pour que le train affrété par le FC Girondins de Bordeaux puisse acheminer les supporters, mais le retour sera un peu plus long qu’à l’accoutumée. Mais l’important c’est de garantir à chacun une place – elles seront mises en vente à partir de mardi – et d’assurer le transport. Le bus restera le moyen le plus simple et pas forcément le plus long, mais un train sera aussi affrété spécialement pour nos supporters.

Plusieurs milliers de billets seront disponibles, on ne sera pas en manque. Pour les moyens de transports ce sera plus réduit car mobiliser des bus quand ces derniers sont déjà utilisés, notamment pour le transport scolaire en ce jour de semaine rappelons-le, est très compliqué. Une dizaine de bus (environ 500 personnes) et un double TGV (environ 900 personnes) seront à notre disposition. C’est déjà un bon point, sachant en plus que beaucoup de supporters profitent du match à Paris pour rester en famille, visiter et profiter des bienfaits de la capitale.



On pense que cela sera suffisant, surtout pour une finale un vendredi. Nous indiquons aussi que le billet sera valable pour les deux finales. Les portes du stade ouvriront vers 16 heures, la finale de la Gambardella débute à 17h15 et les moyens de transports seront calés pour que les gens soient dans le stade à 17 heures. Les moins de 19 ans ont aussi besoin d’encouragements. Les 2 heures entre les deux finales permettront aux supporters de se restaurer, des animations seront organisés par le club sur le parvis. Tout est fait pour la fête soit complète et ne soit pas simplement limitée à la finale des professionnels. Les informations seront affichées sur le site officiel du club dans la journée et ce weekend.

Une présentation de la Coupe de France en cas de victoire sera compliquée car la finale est un vendredi et que le samedi du lendemain commencent « Bordeaux fête le fleuve » et la course du Figaro. Je ne vous cache pas que nous avons été sollicités pour anticiper les conditions de sécurité d’une présentation, car un trophée ça se présente. Par superstition on ne va pas trop en parler encore car pour l’instant le trophée est sur un socle et à égale distance des deux équipes. Mais s’il y a un trophée, ou deux, il y aura présentation.

On aurait aimé bénéficier, comme en 2009, de la place des Quinconces, mais encore une fois cette place sera occupée par d’autres festivités – et tant mieux d’ailleurs - . On a donc été obligé de se décaler un peu de la zone des quais et dans ce cas le site naturel du club c’est quand mémé son stade. Notre seule difficulté est de trouver un écran géant de taille suffisante pour la visibilité et la sécurité de tous. La fête du fleuve mobilise déjà beaucoup de moyens et il n’y a pas mille écrans géants à disposition sur Bordeaux. On travaille ardemment et on espère confirmer rapidement cela, si possible dans le weekend. Ce qu’on souhaiterait c’est que l’accès soit bien sûr gratuit mais ne soit pas libre. Pour des raisons de sécurité, il faudrait que les spectateurs retirent une contremarque avant la finale - lors du dernier match de championnat par exemple – pour nous permettre d’anticiper leur nombre.

Le 31 mai sera une grande journée pour nous tous, pour ceux qui aiment le club et le suivent. La magie de notre sport fait que dans une année qui se finissait de manière un peu molle on s’aperçoit que nous sommes les derniers à jouer pour remporter deux trophées exceptionnels et changer totalement la lecture qu’on aura de cette saison et ce même si nous avons fait un bon parcours en Coupe d’Europe en atteignant les 1/8èmes de finale et en étant éliminé par le Benfica Lisbonne qui a été un valeureux finaliste (battu 1-2 mercredi par Chelsea NDLR). En ayant l’opportunité, quand tous les autres seront déjà en vacances, de remporter deux titres majeurs et d’associer une victoire de l’équipe première à une victoire de nos jeunes pour préparer l’avenir rendrait cette saison extraordinaire. »

Gold FM

Deveseleer : "Que la fête soit complète"

Contenu sponsorisé

En continu