Estelle Cascarino : "On n’a encore rien gagné, tout reste à écrire"

Estelle Cascarino : "On n’a encore rien gagné, tout reste à écrire"

Le - Réactions - Par

Foot D'Elles, site spécialisé sur le football féminin, propose un article très complet récapitulant les progrès faits par la section féminine des Girondins de Bordeaux depuis ses débuts, en 2015, et surtout ces derniers mois, dans le fonctionnement, l'organisation, les moyens et au niveau sportif. Car pour Joe DaGrosa - boss du FCGB et de son actionnariat américain depuis un an -, le développement du football féminin est quelque chose de très important.

Estelle Cascarino, joueuse défensive recrutée cet été par les FCGB Girls, voit ainsi ses propos suivants être rapportés, symbolisant la force et l'ambition des Girondin(e)s en Division 1 :

"On signe pour le projet. Je suis venue ici pour que le club me permette de progresser, d’atteindre mes objectifs personnels. On n’a encore rien gagné, tout reste à écrire. Et pour gagner, il faut de la passion, que les gens travaillent les uns pour les autres. Ce sont les mots du coach (Pedro Martínez Losa). Tout est entre nos pieds."

Promues de D2 en 2016, 10èmes (sur 12) de D1 en 2017, 7èmes en 2018, 4èmes en 2019 et actuellement 4èmes cette saison après 8 journées, les joueuses bordelaises visent désormais le podium et même la concurrence, d'ici quelques années, au Paris Saint-Germain et à l'Olympique Lyonnais, les cadors français et européens.

Estelle Cascarino : "On n’a encore rien gagné, tout reste à écrire"

Contenu sponsorisé

En continu