F. Brunet : "Qu’ils continuent de croire qu’ils peuvent nous marginaliser"

F. Brunet : "Qu’ils continuent de croire qu’ils peuvent nous marginaliser"

Le - Ultramarines - Par

Certainement irrité par les récents mots d'Antony Thiodet concernant les abonnés, Florian Brunet, le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, a réaffirme avec force, via Twitter, que l'avenir du FCGB ne pouvait pas être positif tant que Thiodet et Frédéric Longuépée, ainsi que King Street, étaient à la tête des Girondins de Bordeaux :

"La première pierre de la reconstruction, de la renaissance des Girondins, passera par leur départ. Jamais le Virage Sud n’oubliera, ne pardonnera. Qu’ils continuent de croire qu’ils peuvent nous marginaliser et exister sans nous... Leur chute n’en sera que plus belle."

F. Brunet : "Qu’ils continuent de croire qu’ils peuvent nous marginaliser"

Contenu sponsorisé

En continu