Face à la répression, Nicolas Florian (adjoint au maire de Bordeaux) prend parti pour les supporters

Face à la répression, Nicolas Florian (adjoint au maire de Bordeaux) prend parti pour les supporters

Le - Actus - Par

En attendant, peut-être, que le club des Girondins de Bordeaux prenne une position plus ferme pour soutenir vraiment tous ses supporters contre les interdictions de déplacements abusives et répétitives - ce qui serait un grand pas pour un dialogue entre club, supporters et pouvoirs publics -, le peuple girondin a reçu un soutien inattendu et significatif, venant de la classe politique.


https://www.zupimages.net/up/18/08/qu61.png

Hier soir, Nicolas Florian, adjoint d'Alain Juppé, le maire de Bordeaux, et conseiller régional, a en effet tweeté : "On frise le ridicule. Les supporters bordelais ont les mêmes droits que n’importe quel autre spectateur. Les Girondins doivent pouvoir compter sur leurs soutiens comme n’importe quelle autre équipe". Le tout en nous partageant un message des Ultramarines, s'indignant d'avoir encore vu leurs membres être interpellés car ils commettaient le 'crime' majeur de... vouloir se rendre au stade Vélodrome de Marseille pour encourager leur équipe de cœur.


Face à la répression, Nicolas Florian (adjoint au maire de Bordeaux) prend parti pour les supporters

Contenu sponsorisé

En continu