Florian Brunet : "Ce n'est même plus un scapulaire, c'est un chevron"

Florian Brunet : "Ce n'est même plus un scapulaire, c'est un chevron"

Le - Ultramarines - Par

Lui aussi très actif et revendicatif au micro, hier place Pey-Berland, pendant le rassemblement "Nous Les Girondins" (où tous les membres G33 étaient présent), le porte-parole des Ultramarines, Florian Brunet, a (re)dit tout le mal qu'il pensait du nouveau logo du FC Girondins de Bordeaux et des dirigeants actuels du club au scapulaire :

"Ce nouveau logo, le club ne veut pas le montrer, il a repoussé sa présentation. Les dirigeants ne connaissent rien à l'histoire du club et à l'importance des GI-RON-DINS, à nos emblèmes qu'il faut respecter. Adidas ne veut pas être associé à ce scandale, mais ils sont mêlés. Comme vous le voyez, le mot 'Girondins' est minoré, 'Bordeaux' est mis en avant, les croissants de la ville sont retirés. Et puis, ce n'est même plus un scapulaire, c'est un chevron. Ce changement-là, c'est un symbole fort... Maintenant, on appelle encore une fois tout le monde à nous rejoindre, à se mouiller, à prendre des risques : des salariés, anciens joueurs, personnalités politiques.

Nous, on a voulu être transparents, réveiller les consciences... La présentation du logo est, normalement, prévue mardi. Mais bon, du coup, ils vont peut-être la repousser... Et nous on ne lâchera rien ! Alors, que tout le monde prenne ses responsabilités pour que ce cinéma cesse et qu'on nous rende notre club et nos couleurs, ainsi que sa dignité. Bordeaux doit retrouver son rang, mais sans eux (dirigeants), qui doivent partir pour le bien de tout le monde, après avoir sali et bafoué notre club et insulté les supporters comme jamais."

Retranscriptions faites par nos soins

Florian Brunet : "Ce n'est même plus un scapulaire, c'est un chevron"

Contenu sponsorisé

En continu