Florian Brunet : "Le scénario le plus catastrophique, c'est le dépôt de bilan"

Florian Brunet : "Le scénario le plus catastrophique, c'est le dépôt de bilan"

Le - Ultramarines - Par

Invité de l'After FootFlorian Brunet a rappelé l'importance de laisser du temps aux candidats au rachat des Girondins. Le porte-parole des supporters des Marine et Blanc explique également qu'une procédure de redressement judiciaire n'effacerait pas tous les soucis du club : 

"Didier Quillot, après avoir échangé avec lui, je pense qu'il n'a même pas les moyens de reprendre le club en l'état malgré le redressement judiciaire. Cette procédure n'efface pas une masse salariale démentielle, le nombre conséquent de salariés. Il va y avoir un travail monumental et il faudra avoir des moyens même avec un redressement judiciaire. On parle beaucoup de la Ligue 2 mais ça n'est pas la solution la plus catastrophique. Le scénario le plus catastrophique c'est le dépôt de bilan. On parle de l'endettement, mais comme je le disais précédemment, ce qui est dramatique c'est cette masse salariale démentielle ! On a laissé faire des escrocs, bien souvent RMC vous aviez été à nos côtés pour dénoncer cela. C'est un scandale ce qu'il s'est passé aux Girondins de Bordeaux depuis 2018. Nicolas De Tavernost, Alain Juppé, Joe DaGrosa, Hugo Varela, Daniel Ehrmann, Frédéric Longuépée, tous ceux qui ont laissé faire, toutes les anciennes gloires qui auraient pu parler beaucoup plus, tout le monde a laissé faire. A présent on a un club en lambeaux, qui a un endettement incroyable et qui a une masse salariale démentielle presque du niveau d'un club de Ligue des Champions. Les gens qui travaillent, demandent du temps, il faut leur laisser et si le club déclenche le redressement judiciaire, ce serait criminel ! Frédéric Longuépée serait un criminel, comme il l'est de toutes façons depuis deux ans et demi." 

Retranscription faite par nos soins

Florian Brunet : "Le scénario le plus catastrophique, c'est le dépôt de bilan"

Contenu sponsorisé

En continu