Frédéric Roux : "Benoît Costil m'a contacté pour que je l'entraîne en novembre"

Frédéric Roux : "Benoît Costil m'a contacté pour que je l'entraîne en novembre"

Le - Interview- Par

Au micro de GirondinsideTV, Frédéric Roux, l'ancien gardien de but des Girondins est revenu sur son aide apportée à Benoît Costil durant la saison.

Une demande formulée par le gardien bordelais qui était alors dans le dur au niveau de sa préparation avec Vitor Pereira :

"Ce n'était pas un problème de personne avec Victor. Cela se passait mal au niveau du terrain avec Benoit et les autres gardiens. Ils sentaient qu'il n'y avait pas de progression et que Vitor ne les mettait pas dans les meilleures dispositions possibles. Benoit Costil avait demandé à la direction sil pouvait y avoir du changement à ce niveau mais ça a tardé. Benoît m'a contacté au mois de novembre pour travailler en dehors de ses séances. C'est un bosseur, il voulait travailler dans de bonnes conditions. Me sachant sur Bordeaux il m'a contacté pour savoir si je pouvais l'entraîner. J'ai été flatté par sa demande. Je tiens à préciser que l'on a fait qu'une seule séance ensemble : la semaine qui a précédé le déplacement à Strasbourg. Le calendrier ne nous a pas permis de faire d'autres séances et Benoit espérait aussi que la direction allait bouger et écouter la demande des gardiens."

"De faire une telle démarche, dans un club comme les girondins, oui, c'est hallucinant. De mon côté, j'ai pensé à Benoît, au club. Depuis, la direction a compris qu'il fallait un changement et c'est tant mieux. Ce qui les a fait changer d'avis ? Je ne sais pas. Peut-être qu'ils ont eu des échos de notre collaboration, peut-être qu'ils ont ouvert les yeux aussi. Tant mieux pour tout le monde au final."

Retranscriptions faites par nos soins

En continu