Gillot : "Quelques centaines d'heures de sommeil en retard"

Gillot : "Quelques centaines d'heures de sommeil en retard"

Le - Anciens - Par

3 matches, 3 succès, 8 buts pour et 2 contre, le Shanghai Shenhua de Francis Gillot est leader du championnat chinois et l'ancien technicien de Bordeaux, Sochaux et Lens devrait vivre une saison bien plus agréable que celle de Moussa Maazou avec le modeste Changchun Yatai. Interrogé dans L’Équipe durant la trêve internationale, Gillot a évoqué la fatigue mentale qui était la sienne avec l'enchainement des saisons de L1, où il "profitait" de façon assez originale des courtes vacances estivales.

« Pendant pratiquement une semaine, je dormais, j’étais vraiment défoncé. Je passais la première semaine dans mon lit ou dans mon fauteuil. C’était le seul moment où je reprenais un peu de fraîcheur. Pendant la saison, c’était impossible. (…) Au bout de 9 ans, on a quelques centaines d’heure de sommeil en retard… »

Gillot : "Quelques centaines d'heures de sommeil en retard"

Contenu sponsorisé

En continu