Gillot se méfie des coups de pieds arrêtés sochaliens

Gillot se méfie des coups de pieds arrêtés sochaliens

Le - Avant-match- Par Aymeric

Durant sa conférence de presse d'avant match à Sochaux (à lire et à voir sur le site des Girondins), Francis Gillot a évoqué, au delà du cas bordelais, la situation de Sochaux, son ancien club, relégable depuis le début de saison :

« Ils ont changé un tiers de leur effectif. L’équipe du début de saison n’a rien à voir avec celle d’aujourd’hui. Ils ont la chance d’avoir trois équipes avec eux à la lutte pour le maintien. Bien qu’ils n’aient pas beaucoup de points, ils sont à  5 points d’Evian. Ils ont encore une chance de se sauver. Si Evian avait pris plus de points cela aurait été terminé pour les trois relégables. Ils font de meilleures performances à domicile. Ils commencent à gagner des matches. Les matches nuls se transforment en victoires. Ils ont inversé la tendance. Plus personne ne croyait en eux. Aujourd’hui, ils ont une chance sur quatre de se maintenir. Ils vont jouer leur chance à fond sur les cinq prochains matches. Ils ont deux bons joueurs de têtes, Carlao et Sunzu. Sochaux est l’une des équipes qui fait la décision sur coups de pied arrêtés. »

Girondins.com

En continu