Jean-Louis Gasset : "On était une armée maladroite mais une armée quand même"

Jean-Louis Gasset : "On était une armée maladroite mais une armée quand même"

Le - Réactions - Par

Jean-Louis Gasset est apparu soulagé en conférence de presse. L'entraineur s'est exprimé sur plusieurs sujets : le match, le maintien, les jeunes joueurs et les supporters.

"C'est un soulagement pour tout le monde, les joueurs, les salariés, les supporters. On était crispé, pas en confiance. Ça fait du bien de gagner un match comme ça à l'arrache contre un telle équipe. À 10 ils nous ont bousculés même s'ils n'ont pas eu de grosses occasions. On a joué avec le coeur, c'est ce qu'on avait dit avant le match, il fallait passer par cette étape."

"Il n’y a rien de fait et il ne faut pas se dire ce soir qu’on est en Ligue 1. On garde cet état d’esprit et on doit progresser techniquement. On a battu Rennes, ce n’est pas neutre, mais il va falloir confirmer. Aujourd’hui, on était une armée maladroite mais on a été une armée quand même. Il faut garder cet état d’esprit."

"J’ai eu une intuition sur mes choix. Les jeunes m’ont plu et ont bien respecté ce qu’on avait demandé : jouer simple et être agressif. Mara et Ui-Jo ont bien travaillé ensemble. Sékou garde le ballon, il a une occasion et il marque. Il n’a jamais rechigné depuis le début de la saison.

"Moi quand j’ai vu les maillots des supporters, des jeunes et des gens de 45-50 ans, je le prenais comme un souffle nouveau. Mais j’avais peur pour les gamins car ça fait encore une pression supplémentaire. Mais ils ont assumé. On sentait des supporters malheureux et qui nous suppliaient de faire ce qu’il fallait. On les a remerciés."

Retranscription faite par nos soins

Jean-Louis Gasset : "On était une armée maladroite mais une armée quand même"

Contenu sponsorisé

En continu