Jeandupeux : "Tant que Marseille n'aura pas gagné à Bordeaux..."

Jeandupeux : "Tant que Marseille n'aura pas gagné à Bordeaux..."

Le - Anciens- Par

Héros malheureux de ce fameux Bordeaux - Marseille du 1er octobre 1977, dernier succès en date à ce jour de Marseille au Parc Lescure (2-1), l'ancien attaquant des Girondins Daniel Jeandupeux avait vécu un drame personnel, voyant sa jambe et sa carrière être brisées. Pour le site de France Football, le Suisse, devenu par la suite entraîneur, se rappelle avec philosophie de ce jour crucial dans sa vie de joueur et d'homme...

"Tant que Marseille n’aura pas gagné à Bordeaux, on me parlera de cette rencontre, de cette action, de cette blessure. Mais, pour moi, ça ne reste qu’un match dans ma carrière.

(...) Je me rappelle de l’action, mais pas du choc. Je contrôle le ballon en pivotant pour repartir du côté droit. Je me situe à trente mètres du but de Marseille sur la bande des 16,50 m. Le ballon est à peine à deux mètres de moi. Et je me retrouve au sol, sur le dos. C’est la première image qui me revient en mémoire avec le visage blanc, si blanc, de l’arbitre M. Delmer lorsqu’il me regarde. (...) Pourtant, pendant que l’on m’évacue sur une civière, mon optimisme béat m’incite à penser que je rejouerai deux à trois mois plus tard. En réalité, j’ai fait quarante-cinq jours d’hôpital au CHU de Pellegrin, à Bordeaux, avec plusieurs opérations. Puis je suis resté plâtré durant un an et j’ai enchaîné avec quasiment une année de rééducation, en pratiquant notamment du vélo.

(...) Ma sortie a certainement été déterminante dans l’issue de la rencontre. Cela a été un choc pour mes coéquipiers, un choc émotionnel mais aussi et surtout visuel. À l’hôpital, durant les premiers examens, les médecins redoutaient une infection. Bien des années plus tard, j’ai même appris qu’ils avaient, un instant, craint de devoir m’amputer."

En continu