Jérôme Dauba : "Metz et Albi, on les a battues à l’aller, on n’a aucune raison d’avoir peur"

Jérôme Dauba : "Metz et Albi, on les a battues à l’aller, on n’a aucune raison d’avoir peur"

Le - Avant-match - Par

Sur GOLD FM, avant l'un des deux matches les plus décisifs de la fin de saison, pour le maintien en D1F, l'entraîneur des Girondines, Jérôme Dauba, essaye de se montrer le plus positif possible.

Pour rappel, les Bordelaises, 11èmes sur 12 et première équipe relégable, viennent de faire match nul (0/0) à Saint-Étienne et s'apprêtent à recevoir Metz (12ème, match ce dimanche à 12H) puis Albi (10ème).

« Il y a des regrets, car Saint-Étienne a longtemps joué à 10. Une fois de plus, on a eu une multitude d’occasions, mais on pêche à la finition en ce moment, par manque de lucidité, par précipitation, par peur de mal faire, ou parce qu’on touche le poteau sur un coup-franc, parce qu’on s’applique trop, parce que la gardienne sort l’arrêt qu’il faut… Ce qui nous empêche de gagner des matches. Mais il y a une grande progression par rapport au match-aller. On prend un point chez elles, alors qu’on avait pris un 7 à 0 chez nous, en tout début de saison. N’oublions pas, non plus, que les Vertes venaient de battre Montpellier, en Coupe de France, ce qui est une très grosse performance. On connaissait leurs arguments offensifs, avec des internationales… Donc on a des regrets, par rapport à la physionomie du match, mais ce point il peut aussi nous aider à nous maintenir, si on gagne derrière. Notre espoir c’est qu’on se procure des occasions... L’inverse serait navrant.

http://www.zupimages.net/up/17/12/4zdi.jpg

Maintenant, il faut mettre au fond ces occasions, ne pas avoir peur, car on n’en a pas des tonnes non plus… Mais ça va venir, cette ‘peur de gagner’, ou plutôt de perdre en se faisant contrer, va disparaitre, la réussite va tourner et la confiance va revenir. Je le sais. Les filles sont bien physiquement, les contenus sont bons, et il n’y a pas de raison que cela ne s’arrange pas. On ne doit avoir peur de personne ! Là, on va recevoir Albi et Metz, nos concurrents directs, qu’on connait bien. On les a battues à l’aller, on n’a aucune raison d’avoir peur, encore plus car les prestations contre Montpellier, Rodez, Guingamp etc sont bonnes, malgré les résultats… Donc il faut juste se lâcher, ne plus réfléchir, et tout donner ! »

Jérôme Dauba : "Metz et Albi, on les a battues à l’aller, on n’a aucune raison d’avoir peur"

Contenu sponsorisé

En continu