JLT veut que l'ASM s'intalle en France

JLT veut que l'ASM s'intalle en France

Le - Ligue 1 - Par

En réaction à l'accord qui semble se dessiner entre l'AS Monaco et les instances du football français - lequel prévoirait le versement d'une "amende" de 200 millions d'euros pour le club monégasque, qui serait autorisé à garder son siège social en principauté (et continuerait de bénéficier d'avantages fiscaux) - le président bordelais Jean-Louis Triaud est monté au créneau dans L’Équipe :

« Ces 200 millions d’euros, ce n’est pas une solution, car il en faut 50 par saison en compensation, d’après ce que j’ai lu. On fait comment dans quatre ans ? En payant quatre ans d’avance, ils ne paient pas une quiétude éternelle. Et on n’achète pas un droit pour ne plus être dans l’irrégularité. Ce serait alors un droit à l’infraction. Tout ça n’est qu’un pis-aller et le mot même d’arrangement est une forme d’insulte. Moi, je souhaite que le règlement change définitivement et que Monaco installe son siège social en France.
Si on permet cela à Monaco, ce sera une façon de décourager les investisseurs prêts à venir dans les clubs français n’ayant pas la même fiscalité.
Boycotter Monaco la saison prochaine ? Tout le monde peut y penser, moi aussi, mais ce serait une solution extrême. »

L'Equipe

JLT veut que l'ASM s'intalle en France

Contenu sponsorisé

En continu