Jérôme Dauba : "S'il y a 2 ou 3 à 0 à la mi-temps, c'est pareil..."

Jérôme Dauba : "S'il y a 2 ou 3 à 0 à la mi-temps, c'est pareil..."

Le - Réactions - Par

Au micro de GOLD FM, Jérôme Dauba, le coach des féminines du FCGB a réagi au nouveau revers à domicile des Girondines, contre Albi, qui les condamne presque (sauf miracle) à redescendre en D2, faisant les affaires d'Albi, un concurrent direct pour le maintien.


"On fait ce qu'il faut en première période. On prend le jeu à notre compte, on a des situations, on mène au score. Après, en seconde période, on les remet dans le match sur un fait de jeu, et voilà... On n'a pas su garder notre calme pour aller marquer le deuxième but, alors qu'il y avait largement la place, surtout en première période, où on fait totalement l'entame de match qu'on souhaitait. La première période augurait du bon, Albi reculait, on les a mis en danger, sans cesse au bord de la rupture, et cela se joue à rien. S'il y a 2 ou 3 à 0 à la mi-temps, c'est pareil, mais le match n'est pourtant plus du tout le même. Comme contre Metz.


Pour le maintien en D1, tant que ce n'est pas fini mathématiquement il y a toujours de l'espoir. Il y a un appel du PSG concernant les trois points gagnés sur tapis vert par Albi, donc on peut revenir à 2 points d'elles, malgré tout... On doit jouer les quatre derniers matches en étant libérés, et si on reproduit la première période de ce weekend sur tout un match on embêtera du monde. La déception que les joueuses ressentent est logique, il y a des pleurs, des regrets, des émotions, car elles font beaucoup d'efforts. Mais c'est le foot..."


Jérôme Dauba : "S'il y a 2 ou 3 à 0 à la mi-temps, c'est pareil..."

Contenu sponsorisé

En continu