Jérémy Stinat : "Je n’ai pas connu la L1 comme joueur alors j’espère la connaître comme qu’arbitre"

Jérémy Stinat : "Je n’ai pas connu la L1 comme joueur alors j’espère la connaître comme qu’arbitre"

Le - Anciens- Par

On vous parlait de lui le mois dernier, mais Jérémy Stinat, ancien pensionnaire du centre de formation des Girondins de Bordeaux, continue d'attiser la curiosité. Et pour cause, car cet ancien latéral pro (Laval, Grenoble, Sedan) est devenu... arbitre. Une reconversion qu'il a débuté à 32 ans et qui l'amène aujourd'hui à diriger des matches de Ligue 2, niveau où il a joué.


Pour 20 Minutes, l'intéressé se confie : « J’ai fait tout le centre de formation avec des mecs comme Planus, (Bruno) Da Rocha ou Chalmé et j’ai eu la chance de faire quelques bancs avec l’équipe première où il y avait Zidane et Dugarry. J’ai réalisé mon rêve. Je me suis beaucoup amusé mais à un moment donné, j’avais fait le tour de la question. Les ambiances de vestiaire ne me convenaient plus. Dès l’âge de 22 ans, je savais que je serai arbitre car lors d’un match, ça s’est très mal passé avec l’un d’eux (dont il tait le nom). Il m’a insulté et je me suis dit : 'Je lui montrerai ce que c’est un bon arbitre un jour'.


Aujourd'hui, j’alterne entre arbitre principal en Ligue 2 et quatrième arbitre en Ligue 1, et ce depuis quelques saisons. Là, j’ai dû remplacer mon collègue à la mi-temps. C’est vraiment un autre monde. Ça va beaucoup plus vite. La marche est grande. On sent l’attente et la médiatisation très forte autour des maje ne l’ai pas connue en tant que joueur alors j’espère la connaître en tant qu’arbitretchs. La Ligue 1, . Le rapport avec les joueurs ? Il est facilité. Il y a du respect. Certains me donnent même une légitimité qu’ils n’ont pas à m’offrir par rapport à un autre arbitre. Et moi, je suis quelqu’un qui communique beaucoup. »


Le parcours de Jérémy Stinat pourrait à l'avenir, qui sait, intéresser du monde dans les joueurs actuels...


En continu