Jules Koundé : "Je savais que je m'imposerai à ce poste"

Jules Koundé : "Je savais que je m'imposerai à ce poste"

Le - Interview - Par

Dans le Canal Football Club, Jules Koundé a étalé une nouvelle fois sa grande maturité pour son jeune âge et expliqué les valeurs qui le font avancer au quotidien :

"Ça va vite. Personnellement, je n'aime pas tous ces termes de "star" (introduit lors du reportage, ndlr). Je ne me considère pas du tout comme tel. Quand on écoute trop ce que les gens peuvent dire de bien sur nous, c'est humain, on a tendance à se relâcher. Mais j'ai les épaules prêtes pour ça, je pense. Ce n'est pas quelque chose qui me perturbe de me dire que mon statut est en train de changer ou de me monter à la tête. Je reste concentré sur le plus important, à savoir ce que j'ai à faire pour progresser. C'est un des mots les plus importants dans la vie."

"Ce qui était clair dans mon esprit c'est que je savais que j'allais m'imposer au poste de défenseur central, peu importe les standards ou les entraîneurs qu'il y avait. S'il y a des hésitations, ou des gens qui restent à convaincre, c'est que ce n'est pas assez clair, donc il faut faire plus, travailler sur d'autres aspects pour montrer que sur ces autres critères le joueur explose tout le monde."

"Le plus important, c'est que l'attaquant en face de toi, ne fasse pas ce qu'il veut avec le ballon. Si je ne vais pas pouvoir l'écarter d'un coup d'épaule en lui prenant le ballon, je vais faire en sorte qu'il perde la balle, de le déséquilibrer, de passer devant, ou seulement de le faire reculer. C'est de l'intelligence de jeu. Les meilleurs joueurs ce sont ceux qui arrivent à avoir des temps d'avance, parce qu'ils comprennent bien le jeu. C'est ce genre de joueurs que je veux devenir et que j'essaie de devenir."

Retranscriptions faites par nos soins

Jules Koundé : "Je savais que je m'imposerai à ce poste"

Contenu sponsorisé

En continu