Julien Faubert se rappelle de sa première et seule cape en A avec l'EdF

Julien Faubert se rappelle de sa première et seule cape en A avec l'EdF

Le - Anciens- Par Aymeric

Joint par L’Équipe, pour un dossier spécial sur les internationaux à 1 cape en A, Julien Faubert, l'ancien joueur du couloir droit des Girondins de Bordeaux, se rappelle de sa première et seule sélection en Bleu (en 2006, en Bosnie, où il avait d'ailleurs marqué le but de la victoire en fin de match).

Ayant appris sa sélection directement devant la télé en voyant la liste et ayant ensuite eu le sentiment que le sélectionneur, Raymond Domenech, n'avait pas été franc avec lui pour justifier son choix de ne plus le convoquer, Faubert se souvient surtout d'avoir été le premier porteur du fameux N°10, juste après la retraite d'un certain Zinédine Zidane. Chambré par les anciens pour cela, alors qu'il subissait ce numéro plus qu'autre chose, Faubert explique aussi avoir eu du mal à digérer le retour à la normale lors des semaines qui ont suivi sa sélection :

"Dans les mois qui ont suivi ma sélection, j'ai été pris dans un tourbillon. Je commençais à avoir la tête qui gonflait, je faisais moins d'efforts défensifs. Et les adversaires me traitaient différemment, ils ne me laissaient plus aucun espace. Je jouais moins à Bordeaux. J'allais voir mon coach, Ricardo, pour me plaindre. Il me répétait : 'Si tu ne comprends pas, sors de mon bureau'. Il avait raison, j'ai fini par me ressaisir."

Les effets pervers d'un nouveau statut à gérer.

En continu