Julien Faubert : "Un sportif modèle ? Lilian Thuram m'a énormément motivé"

Julien Faubert : "Un sportif modèle ? Lilian Thuram m'a énormément motivé"

Le - Anciens- Par

Au cours de la web émission 'confinement inside', l'ancien latéral droit des Girondins de Bordeaux, Julien Faubert, a expliqué, au milieu de plusieurs autres réponses à des questions thématiques, que son modèle N°1 avait été... Lilian Thuram, l'ex grand défenseur international français de Monaco, Parme, Turin et du Barça. Désormais père, Faubert veut aider ses enfants mais sans qu'ils le voient forcément comme un modèle à suivre :

"Si j'avais un modèle ? Il y a un sportif qui m'a vraiment inspiré, à l'époque, c'est Lilian Thuram. Un gars des îles, comme moi. Aussi, j'ai dû regarder 15-20 fois 'Les Yeux Dans Les Bleus'... Juste pour le voir. Car, pour moi, il était ce qui me représentait le plus. C'est à dire qu'il était un athlète, mais aussi une personne très intelligente, qui avait une très bonne élocution. Moi, je suis très à cheval là-dessus avec mes enfants, je veux qu'ils s'expriment bien, donc sur tout ça, voilà, Lilian Thuram est quelqu'un qui m'a énormément motivé. Il avait une sacrée force de caractère et ne lâchait jamais rien, donc c'est lui la personne qui m'a motivé dans le football. Je voulais devenir comme lui. Je voulais être à son image. Alors, oui, Lilian Thuram est le sportif qui m'a énormément motivé.

(...) Le football reste un jeu, il ne faut pas l'oublier et garder cette passion. Moi, j'aime juste le jeu, pas ce qu'il a autour, et si je reste dans ce milieu c'est car le foot est toute ma vie. Maintenant, j'espère être aussi performant en coach que je l'ai été comme joueur, même si je sais que ce n'est pas une vérité en soi d'avoir joué au foot au haut niveau puis d'entraîner en étant confirmé. Alors j'espère prendre du plaisir quoi qu'il arrive, et puis la suite viendra dans cette deuxième carrière qui commence. J'ai dit à mes enfants de ne pas s'identifier à moi... mais d'être meilleurs que moi et que j'en serais le papa le plus fier du monde. Maintenant, ils font du football, car ils le veulent et non car je les y pousse, mais ils arrêteront quand ils le voudront aussi. Ils ont la chance d'avoir un papa qui connait le milieu, donc s'ils le veulent vraiment je ferais tout pour les aiguiller dans le bon sens par rapport au foot et je serai toujours là pour eux."

Pas mal comme source d'inspiration et comme discours pour la relève !

Retranscriptions faites par nos soins

En continu