Laurent Crocis : "Se réinventer et ne pas oublier que ça part du terrain"

Laurent Crocis : "Se réinventer et ne pas oublier que ça part du terrain"

Le - Médias- Par

Pour Top Girondins, Laurent Crocis (journaliste France Football) a exposé l'idée que la forte dépendance des clubs de Ligue 1 aux droits télés, au mercato et aux mutations du foot et de son économie aurait fait du mal aux clubs, Covid-19 ou non :

"Aujourd'hui, le Covid-19 est un accélérateur de cette bulle spéculative qui explose. La dépendance aux droits télés, aux transferts, elle est déjà là. Même sans le Covid-19 je ne suis pas certain qu'on ne soit pas allé aux devant de cela de toute façon. Plus de 50% des budgets des clubs sont parfois dus aux transfert à présent. Aux Girondins par exemple, s'il n'y a pas les mutations, ce n'est pas glorieux. On le sait tous. [...] Aujourd'hui, il faut se réinventer sur le plan sportif et sur le plan économique aussi avec un modèle de ressources économiques propres aux clubs. Et il ne faut pas perdre de vue que ça part du terrain : tout part du sportif."

Retranscription faite par nos soins

En continu