Laurent Koscielny : "J’aurais aimé avoir les promesses qui m’ont été faites"

Laurent Koscielny : "J’aurais aimé avoir les promesses qui m’ont été faites"

Le - Réactions - Par

Durant la conférence de presse d'avant match à Reims, Laurent Koscielny a fait le bilan concernant son choix d’avoir signé aux Girondins de Bordeaux et sur son avenir proche en terre girondine.

"Si je regrette d’être venu aux Girondins ? Non, je ne regrette pas du tout. Moi je suis très content, ma famille est très contente. Après, bien sûr que j’aurais aimé avoir les promesses qui m’ont été faites et d’avoir des joueurs qui permettent à cette équipe d’être plus haut au classement et de construire quelque chose avec une ossature. Voilà, ça n’a pas été fait. Ce n’est pas grave. Moi j’en tire à chaque fois des enseignements. Comme je l’ai dit une défaite, une saison noire comme celle-là, on en tire toujours du positif et ça va me servir pour mon avenir. Est-ce que je me vois jouer à la saison prochaine ? Euh… C’est en réflexion. Mais pour l’instant, oui, je me vois continuer."

"Quand ton mental te dit : "c’est compliqué, d’être toujours négatif, négatif…". À un moment donné, pour que ça puisse ressortir, ça va ressortir que par les blessures. Il faut que je me pose, que je parte un peu en vacances, qu’on se retrouve un petit peu et qu’on puisse discuter pour savoir quelle est la meilleure chose pour moi. Et si j’ai toujours cette envie d’aider ce groupe, de prendre du plaisir, parce qu’on en a pris peu cette saison. Comme je l’ai dit, si c’est pour refaire une saison comme celle-là, ça sera non. Il y a plein de choses qui rentrent en ligne de compte pour que je puisse me retrouver la saison prochaine sur le terrain."

"Si lors de la reconstruction, je me vois en tant que joueur ou à un autre poste ? Oui, c’est possible. Je ne sais pas franchement. Je ne me suis pas posé la question. Comme je l’ai dit, moi mon objectif pour le moment, c’est de sauver ce club, de se maintenir à 100%. J’ai besoin d’être sûr à 100% qu’on soit bien là la saison prochaine en Ligue 1. Et après, il y aura le temps de réfléchir, de rencontrer les personnes, de discuter avec tout le monde pour trouver les meilleures solutions."

Retranscription faite par nos soins

Laurent Koscielny : "J’aurais aimé avoir les promesses qui m’ont été faites"

Contenu sponsorisé

En continu