Le Boavista de Gérard Lopez interdit de recrutement

Le Boavista de Gérard Lopez interdit de recrutement

Le - Club- Par Julien

Autre club de Gérard Lopez, Boavista traîne le dossier Adil Rami et devra en payer les conséquences : condamné au mois de février à verser 200.000€  à l'international français, le club portugais ne s'est pas exécuté et se voit interdit de recrutement en attendant le versement de ce montant.

Pas de quoi rassurer à une heure où Gérard Lopez est attendu avec près de 20M€ pour son prochain passage devant la DNCG, sous la peau cette fois, du propriétaire des Girondins.

RMC

En continu