Les clubs face à leurs "clients"...

Les clubs face à leurs "clients"...

Le - Actus - Par

D'après les résultats d'une enquête  menée par TeamStadia et le Crédoc (centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) intitulée «L'offre des clubs de L1/L2 est-elle en adéquation avec les attentes de leurs clients ?» et menée auprès de 4425 Français âgés de 15 ans et plus se déclarant «intéressés par le football», il apparait très clairement que les attentes autour du football ont bien évolué de la part d'un public lui aussi différent.

« Derrière la notion réductrice de "supporters", se cachent des profils de publics distincts, à séduire et fidéliser diversement. » affirme ainsi Philippe Diallo, directeur général de l'UCPF (Union des clubs Professionnels de Football) pour qui la coexistence de ces publics est un enjeu majeur sur le plan économique.

L’étude présente ainsi sept profils identifiés de "supporters" répondant à différents aspects marketing :

- Casaniers
- Spectateurs de la culture
- Manuels
- Sportifs
- Fêtards
- Fans de loisir
- Acteurs de la culture

Les trois profils principaux qui se disent « intéressés par la Ligue 1 » sont, en majorité, des Fêtards (29%) puis, à parts égales, des Fans de loisirs et des Manuels (18%). La "clientèle" du stade est pour sa part composée en majorité de Spectateurs de la culture (31%) suivis de Fêtards (29%) puis de Manuels (13%).

Alors que la fréquentation globale dans les stades de Ligue 1 a baissé cette saison pour la 5ème année de suite (et ce malgré "l'effet PSG") et que pourtant la capacité d'accueil va croître de 37% avec les nouveaux stades construits pour l'Euro 2016, des axes de réflexion sont proposés pour que le fameux "spectacle" ne soit pas uniquement sportif (le débat philosophique sur la nature spectaculaire du football et du sport peut ici se poser) mais aussi ludique (concerts, animations, écrans géants). Les questions des tarifs sont également traités et la mise en place de tarifs plus segmentés selon les publics est évoquée...

Stéphane Thuillier, co-fondateur de TeamStadia, ancien directeur Marketing du Paris-Saint Germain et enseignant à HEC, fait partie de l'équipe qui a dirigé cette étude.  « Nous avons pensé cette étude comme une boite à outils pour les clubs professionnels afin de leur donner des pistes de travail et de leur permettre de répondre au mieux aux attentes de tous leurs publics. Car il n’y a pas un public mais bien plusieurs. Forts des conclusions de cette étude, les clubs peuvent affiner et enrichir leur panel d’offres aux clients : accueil, restauration, animations, boutiques, billetterie, abonnements… C’est un enjeu majeur compte tenu de la puissance du football professionnel français qui accueille plus de 10 millions de personnes chaque saison dans sa quarantaine de stades ».

De son côté, Philippe Diallo explique l'intérêt qu'on les clubs, selon lui, à appliquer un changement de leur offre afin de tenir compte des motivations et des freins du public pour se rendre au stade : « L’UCPF et ses clubs ont engagé depuis plusieurs mois, dans le cadre de leur stratégie de développement durable, une réflexion globale autour de la notion centrale de «satisfaction client». Les résultats de cette étude – inédite dans le football en ce qu’elle mesure des attentes et non de l’image ou de la satisfaction – les confortent dans cette démarche. C’est un élan positif pour les clubs, conscients de l’importance de satisfaire un large public et de continuer à lui offrir – au-delà de la difficile incertitude des résultats sportifs – un spectacle de grande qualité, le spectacle sportif préféré des Français».

Plus d'informations à lire ICI et ICI

L'Equipe & Sport Buzz Business

Les clubs face à leurs "clients"...

Contenu sponsorisé

En continu