Patrice Lair : "Ce sera compliqué, mais on va s'accrocher"

Patrice Lair : "Ce sera compliqué, mais on va s'accrocher"

Le - Réactions - Par

Durant la conférence de presse d'après-match de Bordeaux-Wolfsburg, Patrice Lair a évoqué la saison à venir pour l'équipe féminine des Girondins. Un exercice qui comporte un objectif très compliqué selon lui

"On ne pourra pas garder cette ambition, on le sait très bien. Financièrement, on ne pourra pas. On m’a demandé de travailler avec les jeunes. Cela va prendre du temps. Cette année, ce sera très compliqué de finir troisième, sincèrement. On va travailler sur autre chose. On ne peut pas avoir les budgets. Moi qui suis passé par Paris ou Lyon, c’est une autre planète. Contre Wolfsburg, on s’est accroché. Je suis très fier de mon équipe. On va travailler, essayer de progresser, peut-être avec moins de joueuses étrangères, et plus de joueuses issues de la formation. Ce sera compliqué, mais on va s’accrocher. On reste positif. [...] Comme je leur dis, je ne leur fais pas de cadeaux. C’est pour leur évolution, pour leur carrière professionnelle. C’est pour certaines, je l’espère, au niveau international, qu’elles puissent jouer des grandes compétitions. Je suis là pour les aider, pour leur apporter ma petite expérience. J’ai été très fier d’elles contre Wolfsburg. Mais, il a manqué ce petit coup de maîtrise et le football, c’est de la maîtrise. Autrement, ça se jouerait qu’à grands coups de ballons puis courir. Le football féminin, à part Lyon et Paris, n’a pas de maîtrise."

Retranscription faite par nos soins

Patrice Lair : "Ce sera compliqué, mais on va s'accrocher"

Contenu sponsorisé

En continu