Perpigna : "Un double problème au niveau de l’identité"

Perpigna : "Un double problème au niveau de l’identité"

Le - Ultramarines - Par

À nouveau, mais par 20 Minutes cette fois, Laurent Perpigna a été interviewé, pour donner, au nom des Ulramarines, son bilan de fin de saison par rapport à leur première année de fréquentation du "Matmut Atlantique"/stade René Gallice.

"Une victoire contre Paris, ce serait de la poudre aux yeux par rapport à la saison. Ce qu’il faut c’est enfin un symbole fort, enfin un vrai frisson. Cette année, le frisson… (...) On a un double problème au niveau de l’identité. Déjà, la manière dont ce stade fonctionne, avec une fan-zone froide et austère. Le stade est placé dans un environnement pas chaleureux et il y a un paquet de petits détails comme les pom-pom girls, spectacle complètement machiste, que nous, supporters, on ne comprend pas bien. Et ensuite, les résultats ne sont pas arrivés avec cette saison ratée. Ce qui est quand même dommage quand on entre dans un nouveau stade… (...) Lescure, c’était une belle période mais on regarde devant. On a pris nos marques dans ce stade sans trop regarder derrière. Maintenant, on veut vibrer."

Perpigna : "Un double problème au niveau de l’identité"

Contenu sponsorisé

En continu