Rémi Oudin : "On aurait pu faire un grand pas..."

Rémi Oudin : "On aurait pu faire un grand pas..."

Le - Réactions- Par

Rémi Oudin, nouveau joueur offensif des Girondins de Bordeaux, a réagi après Brest - FCGB, hier (1-1, J23 de Ligue 1). L'ancien rémois a déjà le mot le plus "bordelais" qui soit à la bouche : "frustration" ; et revient aussi rapidement sur la prise de parole dans les vestiaires de certains cadres (Benoît Costil et Nicolas de Préville, en tête), évoquée hier dans les médias.

"C’est frustrant, oui, car on a les occasions avant la mi-temps pour mener et mettre le deuxième but, et après la mi-temps aussi. Malheureusement, on concède ce but vers la fin de match, et c’est très frustrant. On a eu des moments un peu plus faibles, mais je pense qu’on aurait dû avoir un peu plus de réussite devant, on aurait ensuite contrôlé le match. Mais ce sont des choses qu’on n’a pas faites, on n'a pas mis ce second but qui nous aurait permis d’être plus tranquilles dans ce match. Peut-être qu’on n’a pas été assez solides tous ensemble, toute l’équipe, et c’est peut-être pour ça qu’on concède ce but en fin de match.

(...) Vu les résultats qu’il y a eus dans cette journée de Ligue 1, on aurait pu faire un grand pas vers le haut de tableau, chose qu’on n’a pas faite. Maintenant, le match est passé, on va essayer de se concentrer sur Metz (J24), samedi, et faire un bon résultat là-bas. A la fin du match, tout le monde était frustré, car on avait envie de gagner. On ne tenait pas le match, mais on tenait le résultat, et on prend ce but à 10 contre 11… Metz, ce sera un déplacement compliqué aussi, car on sait qu’aller là-bas ce n’est pas facile. Mais je pense qu’on a les armes pour être solides et gagner ce match. Je pense qu'on est déterminés à tous les matches, qu'on a envie de gagner, mais là ça ne nous a pas réussi."

Retranscription faite par nos soins

En continu