Souleymane Camara : "François Kamano ? Un gamin serein, toujours calme, dans le jeu comme en dehors"

Souleymane Camara : "François Kamano ? Un gamin serein, toujours calme, dans le jeu comme en dehors"

Le - Interview- Par

Le site Stadito.fr a consacré un portrait à... François Kamano. Plusieurs personnes témoignent de la progression de l'ancien espoir bastiais, arrivé du côté de Bordeaux l'été dernier, mais déjà important sur le couloir gauche de l'attaque girondine, alors qu'il n'a que 20 ans et donc encore un bel avenir devant lui.


Souleymane 'Abedi' Camara, fondateur et formateur de l’Académie Sainte-Marie, à Conakry, où le Guinéen a débuté son parcours se souvient que « François était très fort dans la tête. Un gamin très serein, toujours calme, dans le jeu comme en dehors du terrain. Il a toujours été très sérieux, n’a jamais blagué avec ses études. Il est très respectueux. C’est un gamin qui aime trop son travail. Et quand il rentre au pays, il va toujours voir sa famille, ses amis. »


Actualités :


Alors qu'il a effectué pas mal d'essais en Europe (Rennes, Villarreal, Solna), c'est bel et bien à Bastia que Kamano a franchi un cap dans sa carrière. le Sporting, un club dont il parle encore avec affection, car il sait que la Corse ne l'a pas oublié. Et surtout pas Pierre-Paul Antonetti, recruteur du SCB et neveu de Frédéric Antonetti, ex coach de Bastia, Saint-Étienne ou encore Rennes, qui apporte son écho favorable à l'actuel N°11 du FCGB : « Il y avait des personnes qui ne voulaient pas le garder, en prétendant qu’on avait eu des profils similaires l’année d’avant et qu’on ne les avait pas gardés. Mais en juillet, à la reprise, il a tout de suite intégré le groupe professionnel, et il ne l’a plus lâché. En fait, il n’y a pas tellement de changement que ça entre l’Afrique et Bastia. Le climat est quasiment similaire, il fait quasiment beau tous les jours, tous les mois de l’année, c’est un petit club familial, une petite île… lui se retrouvait dans tout ça, ce n’était pas comme si on le parachutait dans une grande ville. »


Aujourd'hui, François Kamano se trouve, justement, dans une plus grande ville et un plus grand club, mais sa trajectoire linéaire et sa progression constante lui permettent, encore, de s'imposer dans ce nouveau contexte. Pour le plus grand bonheur de tout le monde !

En continu