Thomas Cazenave : "Il est sans doute prématuré de se réjouir de cette reprise"

Thomas Cazenave : "Il est sans doute prématuré de se réjouir de cette reprise"

Le - Réactions - Par

Au Conseil de Bordeaux-Métropole qui s'est tenu en fin de semaine dernière, Thomas Cazenave a donné son opinion sur le dossier des Girondins de Bordeaux. L'élu souhaite la réussite du projet de reprise mené par Gérard Lopez. Toutefois, certaines questions demeurent sans réponse à ce jour selon lui, ce qui l'empêche de se réjouir pleinement : 

"Nous souhaitons comme vous tous, la réussite de ce projet de reprise. Il en est effectivement de notre responsabilité de participer au rebond du club et faire un geste ; cet étalement de loyer y participe. En revanche, il est sans doute prématuré de se réjouir de cette reprise. Au fond, nous disposons de peux d'informations sur cette reprise comme beaucoup d'élus à part ce que l'on peut lire dans la presse. Il y a de notre point de vue beaucoup d'interrogations qu'il faudra lever dans les prochains jours. Toutefois il y a des éléments clairement établis. Il s'agit de Gérard Lopez, d'un montage financier qui va reposer sur beaucoup de dettes et des fonds d'investissement. C'est un modèle classique du football business. Je crois même que King Street va financer la reprise du club par Gérard Lopez du club qu'ils possèdent déjà. Il faut que tout change pour que rien ne change. Je vous ai entendu dire Monsieur le Maire que l'argent public n'irait pas dans le football business. Je ne sais pas ce que ça signifie comme engagement. Je crois que la réinvention du modèle du football est pour demain et pas dans le cadre de ce projet de reprise. Concernant les questions, elles reposent sur le projet sportif, sur la solidité financière du montage qui permet au club de se projeter sur plusieurs années et pas uniquement à court terme, puis le Stade. J'ai cru comprendre que c'était plus compliqué que prévu de le céder. Mais peut-être aussi que les informations communiquées là-dessus par la presse ne sont pas bonnes. Ainsi, les éclaircissements seront précieux. Je pense qu'au vue de toutes ces questions à ce stade, la prudence et la vigilance s'imposent. L'audition de Monsieur Lopez par le conseil de Métropole me paraît tout à fait bienvenue."

Retranscription faite par nos soins

Thomas Cazenave : "Il est sans doute prématuré de se réjouir de cette reprise"

Contenu sponsorisé

En continu