"Willy va se mettre le public à dos"

"Willy va se mettre le public à dos"

Publié le - Par - Supporters

Ce jeudi (avant le match Bordeaux - Kazan donc), nous avons contacté Stéphane, représentant des "Irréductibles", le groupe de supporters du Virage Sud qui avait décidé de... boycotter cette rencontre d'Europa League, faisant réagir Willy Sagnol. Une réaction qui ne laisse pas indifférent...


Bonjour Stéphane, et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Tout d'abord, faisons un retour sur votre boycott de la rencontre face à Kazan. Quelles en sont les raisons ?

Elles sont liées au fait que depuis longtemps on tire la sonnette d'alarme. On a été les premiers à s'alarmer de la douce baisse de la manière de jouer et des résultats depuis 2010. Ça fait 5 ans qu'on voit que ça se détériore. Il était temps de se bouger un peu, de suivre ce qui a été entrepris par les ultras qui remettent la direction un peu en cause. On avait pourtant payé nos packs Europa League et on se prive du match. On passe un premier message : « Vous ne jouez pas la Coupe d'Europe, nous on ne vous regarde pas ». Venir voir un match pourri sans aucun intérêt, alors que la Coupe d'Europe était un objectif pour de Tavernost, non merci. On joue notre rôle, et on n’a pas envie d'y aller. On lance le premier coup, il pourrait y en avoir d'autres s'il n'y a pas de concret derrière. Il faut un nettoyage au niveau de l'équipe. On a un peu le syndrome de l'équipe de France, on a trois/quatre joueurs qui font leur loi et on n’a plus d'emprise sur eux. Ils sont salariés du club, il faut les recadrer. Ils ne sont pas foutus de faire trois passes, c'est de la bouillie de football ! L'équipe se réserve pour les gros matchs, mais il n’en reste pas beaucoup à domicile.

http://www.girondins33.com//upload/articles/1449653606.png

Willy Sagnol a réagi en conférence de presse en disant plusieurs choses, notamment « Le supporter qui veut boycotter un match pour moi n'est pas un supporter ». Comment les Irréductibles commentent-ils cette déclaration ?

Elle est choquante et insultante et elle est la preuve d'une méconnaissance absolue de ce qu'est un supporter.

Willy Sagnol n'était, en plus, pas directement visé par votre appel au boycott semble-t-il, puisque vous évoquiez l'actionnaire, les joueurs et les dirigeants. Le souteniez-vous jusqu'ici ?

On ne le visait pas, on l'aimait bien ! On a constaté, en plus, que si lui n'y arrive pas, Gillot non plus, Tigana non plus. En prenant un peu de distance, et malgré quelques choix qui peuvent paraître hasardeux, le problème en ce moment ne vient pas de lui. Concernant le boycott, ce n'était pas lui qui était visé. Par contre, ce qui serait bien, c'est qu'il s'inscrive à un colloque de communication, car il a quand même quelques lacunes à ce niveau-là. Après les histoires du « joueur africain »,  il en remet une couche sur les supporters. Cela fait 15 ans qu'on a une entreprise de comm' à la tête du club et on a des manques incroyables dans ce domaine. M6 devrait les faire bosser là-dessus, afin qu'ils progressent. Ce n'est pas à un entraîneur de se prononcer sur la définition d'un supporter, il doit s'intéresser à la définition d'un joueur titulaire.

http://www.zupimages.net/up/15/50/xcxt.jpg

Peut-on parler de trahison de sa part ?

Non. C'est une erreur sémantique due à de la maladresse et de l'ignorance. Ces gens ignorent ce qu'est un supporter. Même à l'intérieur du club, il y a très peu de collaborateurs qui sont d'anciens supporters. Ils ne connaissent pas nos contraintes physiques et économiques, ils ne savent pas ce que c'est que d'être supporter.

Comment jugez-vous son action depuis son arrivée ?

Pour résumer : « peut mieux faire ». Il nous a redonné un peu d'espoir la première année. Au tout début il y avait quelques perspectives intéressantes pour l'avenir. Mais on sent qu'il est en apprentissage. C'est comme un gars qui sort de l'école avec un beau diplôme et qui n’a encore rien fait de ses dix doigts. Au demeurant, on l'aime bien, mais il semble enfermé dans des choix qui lui sont imposés. C'est un peu tôt pour le juger comme entraîneur, surtout avec un effectif aussi médiocre. Dès qu'on a deux/trois blessés, derrière, c'est le néant total. On a deux aspects négatifs à prendre en compte : les états qualitatifs et psychologiques de l'effectif, avec des mecs qui pourrissent le truc de l'intérieur.

http://www.zupimages.net/up/15/50/qf0j.jpg

Sagnol, il ne décide de rien. Il subit. On a un gars qui est aux ordres et c'est le fusible idéal, mais il n'est pas sur le terrain. Il est nouveau et n'a pas un effectif qui a fait ses preuves. Il y a trop de jeunes dans son équipe, à qui on ne peut pas demander d'avoir de l'expérience. Mais lui, comme entraîneur, n'a pas d'expérience non plus. Ça pose un problème. Il faut optimiser le mercato d'hiver et se délester des quelques joueurs qui ont des envies d’ailleurs. On sait que conserver des joueurs qui ne veulent plus rester est contreproductif.  Alors, si des clubs étrangers qui ont des ressources importantes veulent nous acheter des joueurs, il faut vraiment en profiter. Par contre, il faudra être clairvoyant quant aux nouvelles recrues.Sportivement, la saison est presque morte. On n’a pas vu un match correct. Après avoir reçu Marseille, la saison à domicile semblera finie. Il ne restera plus que le PSG qui va attirer du monde au nouveau stade.

Avez-vous eu des contacts avec Sagnol ? A-t-il, selon vous, les connaissances suffisantes pour pouvoir juger ainsi le groupe des Irréductibles ?

Aucun contact. Depuis Tigana, on n’a plus été conviés à rencontrer le staff technique. A l'arrivée de Tigana, il y avait eu une réunion agréable pour le rencontrer. Pour Gillot, rien. Pour Sagnol, pas plus. On est quand même restés en contact avec le club pour l'entrée dans le nouveau stade, mais ce sont nos deux dernières rencontres.

Pour revenir à Sagnol, il n'a pas les connaissances pour juger, ni les Irréductibles, ni les autres. Avant l'année du titre en 2009, on avait une réunion avec Blanc et il n'en avait rien à foutre. C'est pour ça que quand ils se permettent des paroles sur un domaine qu'ils ne connaissent pas car ils n'ont jamais été supporters en tribune, c'est trop ! C'est dommage pour Willy, car il va se mettre le public à dos alors qu'on a été gentils avec lui avec les résultats qu'il a.

http://www.mouvement-ultra.fr/index.php/component/joomgallery/image?view=image&format=raw&type=orig&id=1874

Que répondez-vous à Willy Sagnol ?

Un communiqué d'une page va sortir. Mais qu'il se concentre uniquement sur le travail qu'il a, à savoir arriver à faire jouer ensemble une équipe compétitive pour le club que l'on aime. C'est tout ce qu'on lui demande. Et c'est pour ça qu'il est payé.

Le coach des Girondins a donc dit que vous n'étiez pas des supporters. Peux-tu rappeler rapidement qui sont les Irréductibles ?

On est un regroupement de passionnés des Girondins, mais sans grand intérêt pour Willy Sagnol visiblement. Depuis 1998, nous regroupons des gens qui assistent très régulièrement aux matchs, des supporters fidèles, qui viennent pour certains depuis 1977 ! Dans l'assiduité au stade et le supportérisme, on a de leçons à recevoir de personne ! Surtout pas de gens qui n'ont jamais vécu ce que l'on a vécu, la vie des tribunes… On a aussi le droit d'ouvrir les yeux et de ne pas aimer ce que l'on nous sert. On était là avant lui, on sera là après. Si dans l'entourage du club il y a un intrus, ce n'est pas nous. Ce genre de blague, ses réflexions, cela nous fait mal, mais elles sont sans intérêt. Quand ils nous disent qu'on n’y connaît rien au football, qu'on est de l'autre côté (pas dans le monde pro) on peut leur envoyer la même chose. Qu'y connaissent-ils aux tribunes ? S’il y a des gens qui viennent les voir, voir leurs matchs pourris, c'est qu'ils aiment le club. On se fait chier pour venir, pour se garer, il faut vraiment qu'on l'aime ce club !


« J’ai appris, après Guingamp, qu’on était la deuxième équipe la plus performante à domicile après Paris. Il y a donc peut-être d’autres supporters moins bien lotis que les nôtres ». Voici ce qu'a aussi déclaré Sagnol. Comment interprétez-vous cette déclaration ?

C'est sans intérêt. On va lui offrir une télé pour Noël, pour qu'il revoit les matchs, mais la version « Orange Mécanique », les yeux ouverts de force, en passant les matchs en boucle pour qu'il voit la merde que son équipe propose. Ou qu'il vienne en tribune pour voir les passes ratées, les ballons dans le vent et ceux donnés à l'adversaire ! Cette phrase n'a aucun sens et aucun intérêt. Elle est à ignorer.

Merci à Clément pour la réalisation de cet entretien !