Bordeaux l'emporte contre Nice en amical (2-0)

Bordeaux l'emporte contre Nice en amical (2-0)

Publié le - Par - Amical

Face à l'OGC Nice, à Divonne-les-Bains, pour leur premier vrai match amical d'avant saison, les Girondins de Willy Sagnol l'ont emporté 2 à 0 grâce à des buts de Thomas Touré, sur coup franc, et d'Hadi Sacko, sur penalty.

Partis ce samedi de l'aéroport de Mérignac pour un vol d'un peu plus d'une heure vers Genève (Suisse), les 26 joueurs bordelais convoqués par Willy Sagnol (sans les blessés Cheick Diabaté, Vieira Jussiê, André Biyogo-Poko et Vujadin Savic ni les jeunes Théo Pellenard et Gaëtan Laborde, probablement en instance de prêts, mais avec 4 gardiens et un groupe rajeuni) on commencé le premier stage de préparation physique de Divonne-les-Bains (Ain) - avant celui en Italie - par un match amical contre l'OGC Nice, également en stage d'avant saison dans cette station thermale réputée. Mais contrairement aux Marine et Blanc pour qui cette rencontre sans enjeu, disputée devant moins de 300 spectateurs, arrivait en début de stage, les Aiglons s'en servaient pour finir le leur, comme l'expliquait ainsi l'entraîneur Claude Puel (vidéo ci-dessous) à la web tv de l'OGCN.


Voici les équipes alignées par Willy Sagnol et Claude Puel pour ce match, durant lequel chacun a pu faire tourner son effectif et effectuer des premiers tests.

Nice 1ère mi-temps
: Hassen – G. Puel, Genevois (cap.), Lloris, Boscagli – Koziello, Rafetraniaina – Honorat (Bosetti, 30e), Eysseric, Bauthéac – Cvitanich

BORDEAUX 1ère mi-temps : Prior - Mariano, Sané (cap.), Orban, Poundjé - Badin, Vada, Traoré - Rolan, Sala, Touré

Nice 2ème mi-temps
: Delle - Palun, Rougeaux (Lloris, 80e), Gomis, Amavi - Vercauteren, Mendy (cap.), Hult - Bosetti (Benrahma, 66e), Maupay, P. Puel

BORDEAUX 2ème mi-temps : Prior - Faubert, Sané (cap.), Kaabouni, 75e), Pallois, Poundjé - Sertic, Plasil, Khazri - Saivet, Sacko, Djigla.

Les Girondins de Bordeaux se sont donc imposés sur le score de 2 buts à 0. Les buts sont venus des jeunes, sur coups de pieds arrêtés : un coup franc direct de Thomas Touré à la 22ème minute et un penalty d'Hadi Sacko après une faute sur Henri Saivet à la 79ème. A en croire les résumés, comptes-rendu et live écrits des sites du Gym et des Girondins, les occasions ont été globalement bordelaises, avec notamment Sala et Vada en première période, mais aussi Sertic et Sacko.

Au niveau du jeu, Willy Sagnol a visiblement eu recours à un 4-3-3 modulabe en 4-2-3-1. Lucas Orban a évolué dans l'axe gauche de la défense en première période, aux côtés d'un Lamine Sané porteur du brassard de capitaine, laissant Maxime Poundjé prendre le poste de latéral gauche. Un milieu Clément Badin - Abdou traoré a aussi été testé, avec un Valentin Vada N°10 en soutien de son compatriote et ami Emiliano Sala. Le buteur italo-argentin de 23 ans étant épaulé par Diego Rolan à droite et Thomas Touré à gauche.

https://pbs.twimg.com/media/BsW-pQxCMAAlSss.jpg:large

En seconde période un trio Grégory Sertic - Jaroslav Plasil - Wahbi Khazri, plutôt (très) technique donc, a été essayé dans l'entrejeu, le premier cité passant en défense centrale et prenant le brassard pour les 15 dernières minutes quand Sané a cédé sa place à Younès Kaabouni. Devant, ça permutait entre Henri Saivet, Hadi Sacko et David Djigla, ce dernier disputant - comme Badin - son premier match (non officiel certes) avec les professionnels. Nicolas Pallois a aussi fait sa toute première apparition. Enfin, notons aussi que Maxime Poundjé a disputé toute la partie, comme Jérôme Prior (photo) dans les buts, tandis que Mariano (1ère mi-temps) et Julien Faubert (2ème) ont occupé le flanc droit de la défense. Invité surprise de ce stage, le revenant Alou Diarra n'a pas pris part au match, sans doute trop juste physiquement et pas encore bien intégré au groupe, tout comme Nicolas Maurice-Belay, légèrement blessé, Marc Planus et les 3 gardiens Cédric Carrasso, Abe Jug et le jeune Gabriel Barrière.

Une victoire pour le plaisir et la confiance, sans encaisser de but qui plus est, des jeunes qui marquent, d'autres qui débutent, une rotation effectuée de façon assez cohérente semble-t-il et pas de nouveau blessé à déplorer : le bilan global est donc bon pour cette première sortie symbolique du nouveau Bordeaux de Willy Sagnol. Pour mieux juger de la qualité du jeu des Bordelais, se permettre une évaluation de la performance par rapport à un adversaire plus huppé (Nice a aligné des joueurs très jeunes avec beaucoup de noms inconnus - ou méconnus tout au moins - du grand public, dont Grégoire et Paulin Puel, les fils du coach) et tirer des enseignements plus poussés, il faudra encore attendre cependant. Mais ça, on le savait déjà avant le match !
 

PS
: En grandes discussions avec Cédric Carrasso et Mathieu Bodmer sur l'image mise en une de cet article, Didier Digard (tout comme son coéquipier du secteur défensif niçois) n'a pas participé à la rencontre... Blessé ? Économisé ? En instance de transfert ? A Bordeaux qui sait ? Ou ailleurs...