Bordeaux s'en sort bien (1-1)

Bordeaux s'en sort bien (1-1)

Publié le - Par - Après-match

A Kiev, Bordeaux a obtenu un match nul très précieux : 1-1 score final. Un but sublime de Ludovic Obraniak (23ème) a répondu à l'ouverture du score d' Haruna (20ème).

Pour le reste, les Girondins ont vécu un match compliqué durant lequel ils ont concédé de nombreuses occasions, dont un pénalty repoussé par la barre d'un Cédric Carrasso plutôt chanceux sur ce match !

Un bijou d'Obraniak et puis c'est tout... ou presque ! Car hormis une relative solidité défensive qui s'est illustrée jusqu'au bout des montants de Cédric Carrasso, touchés par deux fois, les Bordelais ont résisté, plié mais n'ont rompu qu'à  une seule occasion malgré de nettes balles de but pour des Ukraniens bien fringants.

Pour cette rencontre, le forfait de Mariano a précipité le retour de Julien Faubert sur le couloir droit de la défense bordelaise, au milieu, le retour de Grégory Sertic a fait du bien à  un Bordeaux qui alignait en pointe, Nicolas Maurice-Belay et David Bellion, deux joueurs à  la recherche de la réussite cette saison. Car il ne fallait pas compter sur Cheick Diabaté (non présent dans le groupe et, semble-t-il, toujours en vacances) pour représenter l'attaque bordelaise. L'international malien attendu en Gironde pour s'entraîner avec la CFA ne s'est tout simplement pas présenté à  l'entraînement et une sanction lui pend somme toute logiquement au nez.

Quoiqu'il en soit, Bordeaux doit définitivement compter sur sa nouvelle recrue Diego Rolan, entré en jeu peu après l'heure de jeu, car l'isolement de David Bellion et les balbutiements de Nicolas Maurice Belay ne plaident pas en faveur des Bordelais qui ne recherchent non pas un mais deux remplaçants en attaque suite aux départs de Yoan Gouffran et de Jussiê.

La défense, quant à elle, a tenu à  l'image de Carlos Henrique et de Julien Faubert, peu en vue offensivement, mais présent dans les moments délicats comme sur ces deux sauvetages décisifs. Les bordelais ont aussi pu compter sur un gros match de la part de Grégory Sertic et de Lamine Sané et ont finalement ramené un point très précieux de leur déplacement en Ukraine. Précieux et peut-être crucial en vue du match retour qui se profile à  Chaban-Delmas.

L'occasion pour les hommes de Francis Gillot de rectifier le tir, surtout dans la manière,. En attendant, il faut préparer la venue de Lyon ce dimanche... à  14h.