Bordeaux, un pari sur l'avenir

Bordeaux, un pari sur l'avenir

Publié le - Par - Médias

Auteur d'une bonne saison malgré tout, le FC Girondins de Bordeaux, qui jouera samedi son tout premier match dans le Nouveau Stade de Bordeaux, semble paré pour l'avenir.

A l'issue d'une saison où les Marine et Blanc sont assurés de terminer à la 6ème place du classement de Ligue 1, bien des espoirs se sont donc fondés pour un retour au premier plan du FCGB. Aussi, depuis l'été 2014, les Girondins ont fait passer professionnel pas moins de huit jeunes joueurs de leur centre de formation : Théo Pellenard, Valentin Vada, Thomas Touré, Clément Badin, Cédric Yambéré, Enzo Crivelli, Frédéric Guilbert et, dernièrement, Jérôme Prior sont les heureux élus.

Malgré une saison marquée par des absences de longue date : Jussiê et Diabaté notamment, les Marine et Blanc ont donc su puiser dans leurs ressources et dans leur effectif pour aller chercher des joueurs, on l'espère, plein d'avenir. Avec Willy Sagnol aux commandes, qui a su profiter d'un réel apport financier du club (notamment sur les recrutements de Wahbi Khazri et Isaac Kiese Thelin), l'équipe bordelaise a donc de beaux jours devant elle. Il s'agira maintenant de fructifier le travail accompli dès la saison prochaine. Et les supporters y pensent déjà. 
 
Contre Montpellier ce week-end, il n'y aura pas d'enjeu pour les deux équipes, assurées de terminer aux 6ème et 7ème places du classement de Ligue 1, mais l'enjeu sera ailleurs : qui n'aura pas envie de se retrouver titulaire pour le premier match de l'histoire dans une grande enceinte, entièrement neuve, et inaugurée officiellement en début de semaine ? Si quelques joueurs partent logiquement favoris, comme Cédric Carrasso, Mariano, Lamine Sané, Nicolas Pallois ou encore Jaroslav Plasil et Diego Rolan pour ne nommer qu'eux, d'autres pourraient avoir leur chance. Très en vues à Lyon (1-1) le week-end dernier, Frédéric Guilbert et Enzo Crivelli pourraient être de la partie. Le latéral bordelais a d'ailleurs de fortes chances de débuter en raison de la suspension de Diego Contento et de la blessure de Julien Faubert. La tendance ne devrait pas être au 0-0 lors de cette dernière journée de championnat, et pour cause : s'affronteront des équipes libérées qui auront envie de terminer sur une bonne note pour laisser des bons souvenirs à leurs supporters. Qu'ils s'agissent d'équipes déjà reléguées en Ligue 2, d'équipes déjà qualifiées pour les compétitions européennes ou encore d'équipes de milieu de tableau qui voudront préparer la saison à venir, tout le monde aura à cœur de faire trembler les filets adverses.