"La passion autour du RC Lens reste puissante"

 "La passion autour du RC Lens reste puissante"

Publié le - Par - Supporters

En vue du quart de finale que les Girondins de Bordeaux joueront à  Lens ce mercredi, Girondins33 vous propose une interview croisée avec le président de l'association Made In Lens du site madeinlens.com !

- Bonjour, à  quelques jours du match y a-t-il une effervescence de votre côté ? 

Oh que oui ! L'effervescence est venue dès le tirage au sort et, surtout, dès l'ouverture des locations de places. En quelques jours, les 40 000 places du stade Bollaert-Delelis ont trouv' preneur, ce qui n'est pas arriv' depuis un long moment. Même si, pour cette deuxième saison en Ligue 2, les affluences sont moins importantes, ce genre d'événements prouve (s'il le fallait encore) que la passion autour du RC Lens reste puissante. En tout cas, cela promet une grosse ambiance au stade Bollaert. 

- Comment expliquez-vous le parcours très moyen de votre club en championnat de Ligue 2 cette saison ?

Le début de saison a été complètement raté malheureusement. Malgré un recrutement très intéressant, cela n’a pas pris car le message de Jean-Louis Garcia et de son staff ne passait plus. Peu après l’arrivée d’Eric Sikora, l’équipe semblait transfigurée et a enchaîné les bonnes performances avant de ralentir fortement la cadence ces dernières semaines. Physiquement, les joueurs ont eu des difficultés car nous avons eu quelques séries de matchs très rapprochés. Et surtout, défensivement, les carences sont toujours présentes. Le RC Lens a perdu pas mal de points à cause de cela, en encaissant de nombreux buts assez similaires à la suite de pertes de balles bêtes, d’erreurs béantes de marquage…

- Quels joueurs lensois pourront faire pencher le match en votre faveur ? 

Difficile de le dire car, malheureusement pour nous, plusieurs joueurs cadres sont blessés ou incertains. Mais je pense à notre gardien, Rudy Riou, dont l’expérience sera très utile pour rassurer une défense centrale peu expérimentée (Alaeddine Yahia étant suspendu, la charnière centrale devrait être composée d’Alassane Touré et Alexandre Coeff). S’il joue (il est incertain), Yohan Touzghar, notre attaquant, peut également causer pas mal de souci à la défense bordelaise, de même que les ailiers Jérémie Béla et Lalaïna Nomenjanahary.


- Un mot sur Pierre Ducasse depuis son arrivée au club ? 

A son arrivée à l’été 2011, il jouissait d’un très bon capital sympathique et les supporters lensois espéraient le voir confirmer après des saisons prometteuses à Bordeaux et Lorient. Mais il reste une sorte d’énigme pour moi. C’est un joueur très intéressant mais, depuis son arrivée, il joue de malchances avec des blessures gênantes au moment où il arrive à être en forme et performant. Néanmoins, il a connu plusieurs passages difficiles et, au final, n’apporte pas forcément ce qu’on espérait de lui.

- Comment jugez-vous l'équipe des Girondins de Bordeaux (en général et cette saison) ? 

Après une première partie de saison très intéressante, j’ai pensé que Bordeaux continuerait son bon parcours et se mêlerait à la lutte pour les places européennes. Mais la Coupe d’Europe puise beaucoup dans les organismes. La répétition des matchs, ainsi que les prolongations en Coupe de France notamment, vous ont fait mal. Francis Gillot ne dispose pas d’un effectif suffisamment étoffé pour lutter sur tous les tableaux, d’autant plus après les départs offensifs du mercato hivernal. Comme le RC Lens, Bordeaux s’est affaibli au mercato. Dans ces conditions, il est difficile de rester performants.

- Un pronostic pour le match ? 

Peu importe le score tant que le RC Lens se qualifie ! Plus qu’une qualification, j’espère surtout une grande fête et que ce match serve de tremplin pour la fin de saison.



Un grand merci à  Thomas de l'association Made In Lens et du site madeinlens.com !