Une trêve à  point nommé

Une trêve à  point nommé

Publié le - Par - La Rédac.

La trêve internationale qui a démarré après le match à  Toulouse et qui prendra fin lors de la réception de Lorient le 30 mars prochain laissera donc plus de 10 jours sans jouer à  l'ensemble du groupe excepté les joueurs retenus en sélections.

Dix jours pendant lesquels les Girondins vont pouvoir récupérer de l'enchaînement des matchs des mois de février et mars qui leur a valu de jouer tous les 3 jours environ depuis le 9 février dernier. Une petite trêve qui tombe à point nommé et qui pourrait également valoir la récupération de certains joueurs blessés comme Mariano et Julien Faubert en attendant Diego Rolan et Landry N'Guemo.

Une petite coupure qui permettra également de donner une idée précise à  Francis Gillot et à son staff des joueurs qui se démarquent à  l'entraînement en vue des prochaines échéances. Mais si l'ensemble du groupe bénéficiera de cette dite trêve, pas moins de 7 joueurs seront eux retenus avec leurs sélections notamment Jaroslav Plasil et Ludovic Obraniak, non convoqués à  Toulouse, qui auront deux matchs à  jouer respectivement avec la République Tchèque et la Pologne les 22 et 26 mars prochains.

Autre joueur important des Girondins : Lamine Sané, retenu avec le Sénégal d' Alain Giresse en vue d'un match contre l' Angola le 24 de ce mois.

Hadi Sacko aura également deux matchs à  négocier avec les U19 tricolores les 19 et 23 mars prochains. Abdou Traoré retenu avec le Mali pourrait jouer le 23 mars contre le Rwanda, Azbe Jug, portier de la CFA pourrait débuter avec la Slovénie face à  l'Italie dans la catégorie U21. Enfin, André Biyogo Poko devrait démarrer avec le Gabon contre le Congo (23 mars). Au final, un match à  négocier pour 4 des 7 joueurs retenus, si toutefois leurs sélectionneurs décident de les aligner d'entrée ou de les faire rentrer en cours de jeu. Après cela, une fin de saison avec Bordeaux... en roue libre.