Votre maillot, notre honte !

Votre maillot, notre honte !

Publié le - Par - La Rédac.

Coup de gueule contre le maillot « Atlantique » et l’insulte qu’il représente pour le club ainsi que pour ses supporters. Cet article n’engage que son auteur… et ceux qui partageront son avis.

« Girondins, votre attention s’il vous plaît. Fier de toute son identité régionale, le FC Girondins de Bordeaux rendra hommage à la côte girondine, à ses valeurs, et arborera ainsi pour la première fois, le 11 mai contre Nancy, son nouveau maillot Atlantique. Vous y retrouverez les ambiances, les couleurs, l’authenticité, les valeurs, le style et l’esprit d’ici. Vous découvrirez un design dynamique, novateur et tellement différent. »

http://cdn.girondins.com/sites/default/files/upload/evenements/Puma_Maillot_Atlantique/2013.05.09-puma-maillot-atlantique_duru_03.jpg

Voilà ce que nous annonçait, texto, le « teaser » de 30 secondes publié par les Girondins sur les réseaux sociaux il y a une dizaine de jours.  Ce jeudi soir, à 2 jours de la réception de Nancy, alors que le maillot a été officiellement présenté, au Cap-Ferret, et que les premières images de la future tunique « away » des Girondins pour la saison 2013/2014 ont été rendues publiques, je ressens un drôle de sentiment.

Rédacteur sur Girondins33.com depuis bientôt 3 ans, mais avant tout supporter de nos Girondins, j’avoue ne pas du tout "cautionner" ce maillot, comme je ne "cautionnais" pas ceux des précédentes saisons depuis l’arrivée de la couleur rose sur le maillot « third » du FCGB en 2008/2009. Un avis qui n’est sans doute pas partagé par tous nos lecteurs et que je ne pouvais donc pas faire transparaître sur le site, qui doit s’adresser à tous les supporters sans être la seule tribune de ses rédacteurs. Cependant, à la vue de ce nouveau maillot et des réactions qu’il suscite, je prends le parti de franchir le pas et de relayer, modestement mais du mieux possible j’espère, la voix de ceux qui en ont assez.

Du rose, des fleurs… et puis quoi encore ?

Assez de voir que le rose, d’abord simple ajout esthétique (libre à chacun d’en juger tout de même) sur le maillot dit « third » - lui-même apparu depuis peu afin de permettre aux clubs et à leurs équipementiers de se « lâcher » et de créer un troisième maillot plus « commercial » - s’est répandu, année après année, sur les différents produits dérivés du club jusqu’à être accepté aujourd’hui comme l’une des couleurs habituelles des Girondins. Assez aussi de voir que le seul scapulaire - pourtant signe distinctif historique des Girondins - ne suffit plus à notre club et à son équipementier, Puma (avec qui il est lié jusqu’en 2020), pour se démarquer et que d’autres motifs (bandes horizontales, verticales, diagonale, liserés, dégradés) viennent s’y ajouter chaque année.



Mais avec ce maillot, baptisé donc (sans grandes explications) « Maillot Atlantique », une nouvelle étape a été franchie. Si le rose, bien que toujours minoritaire, prend encore un peu plus de place, la couleur bleue marine est, elle, complètement éclipsée. Pour un club surnommé les "Marine et Blanc" on a vu mieux. Pire, des fleurs (?!) viennent remplacer les motifs supplémentaires - encore sobres - des précédentes années et recouvrent désormais un scapulaire blanc, certes toujours bien présent, mais peu visible de loin car d’un même blanc que le reste du maillot. Partie rose (celle des fleurs) exclue bien sûr !

En soi, personne n’a rien contre les fleurs, ni contre la couleur rose. Après tout, « C’est joli » comme on dit, c’est à la mode, c’est flashy, c’est original, ça ouvre à un public plus jeune, plus féminin, moins connaisseur… Bref, ça se vend. Et puis c'est vrai qu'il est "beau" ce maillot. Mais ce ne sont juste pas les couleurs ni les symboles des Girondins de Bordeaux. Ils n’ont donc pas à figurer sur les maillots portés par les joueurs sur le terrain, qui, avant d’être des produits commerciaux, sont les principaux vecteurs du club et de son identité. Une identité qui ne doit pas être soumise aux enjeux du marketing et ce malgré l’importance pour un club de rentrer dans une logique commerciale qui, ne soyons pas dupes ni utopistes, doit être prise en compte. N’y aurait-il pas un compromis gagnant – gagnant à trouver entre l’authenticité, la simplicité et le succès des ventes ? Ne sont-ils pas nombreux, les supporters qui se retrouveraient dans un simple maillot bleu marine uni et un grand scapulaire blanc bien net, sans fleurs, ni étoiles, ni dégradés, ni effets sophistiqués façon "Desigual" ?

Les supporters aussi coupables

Même si j’y crois, je n’en suis pas sûr.. malheureusement. Car si la ficelle du marketing est grosse, elle marche. La preuve en est, ces maillots roses et bariolés que je dénonce dans cet article qui se vendent depuis des années incitant Puma, non seulement à continuer, mais à amplifier le phénomène, avec ce rose de plus en plus acidulé, de plus en plus présent, et ces fleurs qui font passer le scapulaire au second plan… Sans que cela ne gêne ceux qui trouvent ça joli mais ne se rendent pas compte du sens de tout ça et de la façon dont ils sont considérés. On a les maillots qu’on mérite dirons-nous...

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQTEhUTEhQUFhMXGRoaGBgYGRoZFxkYHRgcFx8YGBwbISohIBwlHhgVIjchJSwrLi4uFx8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGhAQGi8kHyQsLiwsLis0LiwtLC8sLDQsLCwsLCwsLDQwLCwsLCwsLCwsNywsNywsLC0sLCwsNywsLP/AABEIAHgAoAMBIgACEQEDEQH/xAAcAAACAwEBAQEAAAAAAAAAAAAABgQFBwECAwj/xAA/EAACAQIEAwUFBAgFBQAAAAABAhEAAwQSITEFQVEGEyJhgQcycZGhQlKx0RQjYnKCkrLwM3PB4fEVJERTov/EABkBAAIDAQAAAAAAAAAAAAAAAAACAQMEBf/EACcRAAICAgIBAwMFAAAAAAAAAAABAhEDIRIxBCJBUWFxoRMjMjPx/9oADAMBAAIRAxEAPwDUlvnrByqIOxIBE9I1HyqPxY8+ZVT06f716uApoR9Kiuh1gyDy/KosZoscHcGQKY6H5HroY8NeLvDUbbw/D03B8juDUS05Ph0105aa/wDFfe3cMa9Oump/v5VFgkmVvHcQuFtG5duDKNACpzN+ysjn8eVZvd9pVwP4bNoL0Mkn4kR9PrXy7c37uOx1y3bPgtEqonQEHxH4zp6ClzEdlsQGC5ZnmP8AWhzXTJWOT2kaRwLt3YxAZLoFi59mSChE/egQfIj1prQSCzgQD5A5v761iN/spetjMYPMgU/ezPjNy6lyy0nIEKnoJIIPpFEZJ9ESg49of7B3ATTZSFEz5zpp8a+mJw2bKxIVl2kiCOh+tebbxMkgncef9ivLWATO/wBaehLPniMPlZjlYluc+EfTWp/ZxtH+IqCLBXUEj1q14NeLZwZ8MD6T+VAFnRRRUEhRRRQAUUUUAFFFFAC3Yx2Y5HGh2PMVB4gSnhr62bPi06/70YiwX6k9aRIldFQbhmRoatLGNEDbUfD0P4+tfOzwfWLjgE/ZGpqw/R7FrcrM8zJ+WtPQJ0ZALYw2MxbOxyZzBgkksS8adJqwwnHrLzlliNTAO1ffiuHTM6MuYM5JnmTzHlUXCWbGGLTK5lI0Ez5fhWKdNnSxJpa6Pm/aCzclVLa6e6efWrP2ScLdf0lpAYFbeoPLMSR5bfKqzDcNsJ4wmvnyp07JWXVbjoyoHcDxRBaDounnT4Wk6RT5EXVtjSLJIAbKeUyQdOe0VDOFbkPqD8tql9xiets/35UE3h71oH906x8DWoxEO3beTmEAdZ/OrfgiQG8zP0j/AEFVGKxbW29yekyI8hVvwXGC4GhcsQPpUgWdFFFQAUUUUAFFec1doA7RRRQBQtYOXQGN/wBon4dPzqBjMVl090/dXVv4jyr78Y4plm2h8XNunkKqMNh82pmPqfWpA9pcdzlXTQ6DePM19rWBG7ampdtQPcEDoP71rxeuqozMwUdToOnOlb+CaF7tiiqltgACGj0ifx/GkzFXLjRq0cgqAgepNTeNdpFxV64iNNq2Bkj7RnxP+A/5pZxGIuAwHMCsuVes24ZVAvu/YLDkk+YCn4VqPD1yW0AiAo+cb/U1jmBJLBnaY67CnHsx28t3FyXSqMDlDbBlmFM8jECmwrbK/IekP9u8a+6YqDmO+0+VVFviDbqwK8o1+tFzHTAeIG/KavTMvJFhiLjXRAChSd/tR1H1qx4daVFypsKqLXE7Maui+tS8FxC2Jgs37iO39INMot+xFouK5NQv+oE+7aun+EL/AFkVHx/FHtW3uNZIVASZZZgctJ1puLCy0zV0Gsk4jxW7iHLux/ZVWOVB0059TzqZ2e4hfW4LVu4QjAlg3jygfaXNs0kDmPFqDpSvRsfhzUOVkntTxW4MYGX/AMcjIp90kiWJ/emJ5D6v3D8ULttLizldQwncTyPn+VZ7xjCWxbZriuX7xRnHhczsczZpjT4xEcqZexvGbdyzbtBSjogUgkEErAYqZ666wdaCM0EoRpDNRUbEY+2kB3RZ+8wH419bN5XAZSGU7EGRQZRAWXbXmZ/OrSQBJ0UDfYRUJMO1u7BGx16R1+FIna7tSLmLTDT+oS4q3Rtn8YDSRrAEim48mCGHifbnDpKoXY/fUAgHyzb0sYjtp3rZMt1g3hDm6VPi01RAEjXp61B7Y9mnwzZklsOTo3MH7rfnSzYvgMrAE5WB0B5GavWNLomScZUzmFui3lcMc3MRpFX/AHedQwBg7VU8C4OL15bblkQzrGug0HrTzh8CcOMgR7tgDwtlOdTPukcwSdCNqqz4pvcYl3jrTt6FDjeINtRby+8Ndxp6VXYFwc/hUDITsT06k09cR7MlrF6/ibR7wKSpDwLagGAoHvHmZpEssihgMxzAA7DYg6fIVZihKEdtfgTOqlbRZ8M43et6K/h6QI+VPPZ3tLaukJdREc7NHhJ9dqz7h2Ga7cW3at5nPmdPM8gBTh2s4fawWCUJrduOgL66xLnw7QINPJJ9yKo4pSTklpD6Cq9B8hVtwbjVqHVrgJEabnn0rOuy/HEfBNduKpuWvC0jVjHhPr+dXXsq4hC4ksrs7OpAVSSdD6D1IrPHGnb2xLY+f9VU+5bvN8LbAfN4FVvFuJ3gQO6Nu0Q2d3XvAIjQhCQBBbU6aVZZsQ+wS0PPxt8h4fqa6OFKdbrPdP7Z8PoohfpU+lDJu7FC+bFyM9m3d28WHDI4H8Jg8tCRXjCcPCOjWZC3Euau2cwrW9IUAKRJ033namPi/Dsk3bSxH+Ig2YfeUD7YHT3hpuBVPi7cFbyEwDmYDUMCIzjzAJOm46wsLyS6Rtx3Laf3R4u8FVpLOzEmWDZSpOgnLEaQKEwosBBZhXL+8QOhkkCBos6bVYW7qsJUgjqDIqCt/O5dIfL+rtidDcJ8RMchCjyCv1pXJvs0yjFIlYPCMzFLW4jvLjyTJ1g82YjWNANOsUy8PwYtIFBJ3JJiSTqSY0+VeeGYIWrYQandm5sx1LH4n5bVLoOfOfJ/QXsYUt23uXfdVWZgdyAJ1r8u3r5clmPiaSTzk6k1unth4z3OB7pT4r7ZdPuiGf4/ZH8QrBHNPHopNi4D2itcQUW7zRcEfqzIDHqCN/hvS92z7MXMOe8tFmsHz/wz0Pl0Pl80PCYkrBBIIOhGh+daR2Z7eBh3OMggiO8IkEbRcH+vzq5TaVJmxShm1kW/ko+w6BsdZzS2p3/dNaniBfW4Dato1mBKjw3J6qTp6E0r4Ts2MPjrN+wQbBJkTJQlTEdVNWvaXjl2zcREJAZSZCyBETJIgbjpUdsvh+zjfL2LHiD95g7zbK1pyojUDKdG85BrFsNYZ2CICWOgA5mtYwOOuXcLeJhdHUysMTl2jQCSfrVVg8Jh+HWO9xIRrx+yBJn7qzv5mn4pdsTLF5qkuqJ3AMJY4dZLuwa4QO8ZdQP2VO0fU0jdse04xLgQe6Ukoug1Okk7zvpyqB2j7RXMU0ucqD3UHur+Z86XrjyaVyS6Rmy5W1wj0XXDuIsFZFhVaNBO4mJ113Na97C3m3i/8xPwasQwzQRW1ewX3MZ/mW/6WpJybiZ0qZq9FcrtUjnlhStdw/c3Da2QjNb/AHftL/CSPRh0NNRrOPaDxNhiraoYNpSRBg5nImJ0OirofvGgv8e+dIW+IqEv3UT3Qx0CyBOseE9SdxTP7NVz3LuaItZWQQRrczKTlPIC2YPPO3xpOKdcx1PvpmOu/iG801ezZ8uKdRs1ozC5VlWEesM/zqDd5MWsRpYrtFFSco/OPtg4i93G92VKpaXKg5EmCzL5TlH8NIL1+gfaJh7Zwud7Vt2BX3h1+HPzFY3isPYOot3EPk4Zf/qj9SPRd+he0yhtHf09K+tt9a46CTEx51wLFWR+Sl6dDNwDiN9x+hq/hu6LmnwMJaVI1G1N3CeMOzixjGNnE2wct0xDr+1yPXXQ770o9kcA4xFm8ykWwZ13YFSPCu55bVpXEeGri0CnB32A2bKEI/dJM60SyRWjoYccpY7l+ehUu3rmLPd4YsuEsnMztM3WHik82JI285OtJvEOJ3L7m5dbMx26AdB5VshwNy3b7tcHeRApAyhWjTpIrJOJcAu2NCJjlDKwHUqwGnmJHnRHJFvQnkwajad/JUXKjIamjDMfsn10/GpXD8Ov2ltnyJJ/pqZJ9mKCUnVkKzy61unsRwr20xQuKVYtaaDvBRoNZ7wjFi20oltQBrkRVP8ANqa0b2UW7dxMS1q5iQS6d53hUsxgxDamIpeUWqsacOJpRNRbnErQ0zqT0Bk/IV4HCrf2gX/zGL/RiQPSpdu0q+6oHwAFLoTZEPEZ9y3db+EKPm5FZR2qxLHF3s2nigqSGAAUaaxy6GtlrJO3GANvGufEBdi4CAYOgUjwncEDfqKnkl7Gnxf7OyiC6yNB+znT5xv8aYuwB/75euR53mI6sZiY6ClvuxzyH5T9Upx9l+Dm9euxCooQdCzHMdABsFXr79Q5N9m3yKjjZpIrtcFdqDlGa9uSGwTleRU9efKsaxugrY+MYJntvbOhIgT13FZJfBBKuCGEgg7g1nyKnZqwu4tEDiGCW3Zw1wMC11HZvIi4ygfICrHsPwxb98hwvhC5QdVzPcW2CRzAzTHOKpMWNSJ0G3lz0r6cH4i1m4HXeCCDsyncGPx5VrW4aM69M9m78fVeGthmsCQxfvSQC9yAsSxEjUnapuEx19uGXcQ14m6wLKVgd3r7o0+O9KGA7a28UbC3c1xrThlAKrdkD3WB8LjTcEem1MGH4jgbaXrZXE27d7e2bbZVJ3yQNPToOlZnabOilyxx1bvb7vfR743i7xweFdMRcF28EtqqmJZiCXJGvL+5qNY7u5w+62J8V+yblsu7FiLimFILExPh9K7f4zhwLHc4bE3P0YN3Zf8AVoJGpYtvoN4MVlnavtS2IZxbhUdizBJCliAJE6kwIzdNo1m2MpukmVZIxhF2q3f1/wAoW8QwLsVnJmYrP3ZMfSKk8Kt61CSrLhdzLm9KbPbgZMP8xi4fZnP5ITWj+xQRbxP76f0moHst7OyjYq6sq4yW1YaMD7zfDl86e+y/Z+3hGv8AdTluMpy8lIB0B6a+lZ8cGtluaadov67RRV5nOGl/tnwq3fsEuozIRkaJKliF+R0keQ6UwGqXtDiActoe8xDHyRTMn1gefoaBoXyVCJhOzOe7k7xoDhSRmnYnSXjQZfnWj8G4Vbw1sWrK5UHzJO5J5k0r4FirlwCx7wXIkarrb0nT7Db9KbsBjVurmTbYg6EHoRyNBdnlKVN9Emiiigzi9jLBKE5cwB1FJ/brsR+kJ32HTLfUeJY0uLE/zDl1oopZK0TF09GNX+H3c2tq709xvyqK3DrwP+Fd/kb8qKKti/SkRLstOzHDrn6XZzWrsZtfAw+yecVsVuwx+/A6zNFFMdHw58Yv7njiCN3b+FvdaBB+6awwYC9A/U3dvuN+VFFFiebLk0dTh93/ANV3+Rvypp7CdnjiMWtu9buhMrN7pEkCQpJ5TRRUPaMC7N+wgZAi+GF02y6cgo2G1TsCTBzLGp5zPmdBRRVSJZJortFSB5alx+GXu8eAviYk3SZ8PKF3kDSDA035EooGjJx2iwu8EQrbVSym2oVWG5XTRpEHadedSOG4HugwzFixkkxroBy02AoooI5OqJlFdooIP//Z

Car si Puma et tous les services commerciaux des Girondins sont critiquables et peuvent se voir reprocher de ne pas respecter l’identité du club pour de seules fins financières, ils ne font, après tout, que profiter de la passivité et du "cautionnement" des supporters qui font, année après année, tout le succès de leurs opérations et les invitent donc indirectement à continuer à leur manquer de respect en même temps qu’au FCGB.

A ce rythme-là, en exagérant un peu, il n'y aura peut-être bientôt plus ni scapulaire ni marine et blanc sur un ou même les 3 maillot(s) du FC Girondins, devenu(s), pour de bon, de vulgaire(s) vêtement(s) de plage
... et il ne faudra, au final, même pas s'en étonner. Le pire serait, si ce moment arrive, que ce(s) maillot(s) se vende(nt). Signe que Puma et les "marketeux" du club auraient définitivement réussi leur déconstruction progressive de l'identité visuelle des "Marine et Blanc", avec le public de "connaisseurs" comme complice.

Ne pas se tromper de combat

Mais dans le fond, que doit on attendre de personnes qui se disent supporters et qui ne vont même plus au stade pour "leur" équipe et arrêtent de regarder les matches ? Bien sûr, vous allez me dire que tels joueurs sont nuls, que le club vous fait honte, que le jeu n’est pas assez spectaculaire, les résultats pas à la hauteur, la direction pas assez présente ni ambitieuse etc...  Bref, un amalgame de débats et de problèmes d’ordre sportif qui sont plutôt très importants, mais qui n’ont, au final, pas grand-chose à voir avec ce dont il est ici question – et qui est sans doute supérieur à la réalité sportive du moment – : l’identité du club des Girondins de Bordeaux et la façon dont les supporters la protègent.

Bien plus que de savoir si M6 va recruter X ou Y cet été, si Triaud va annoncer un objectif pour la saison prochaine, si Plasil sera remplacé ou pas et par qui, si Diabaté va marquer sur sa prochaine occasion ou même si Bordeaux va gagner la Coupe de France, ce qui fait vraiment qu’on supporte réellement une équipe sur la durée c’est l’attachement qu’on porte en priorité à ce qu’elle est véritablement. C'est-à-dire, dans le cas de Bordeaux, pas une équipe qui joue en rose avec des fleurs ! Et le fait qu’il y ait une bonne ou une mauvaise équipe bordelaise dans ces maillots la saison prochaine ne changera pas mon avis.

Tout ça pour dire que lâcher les Girondins n’est surtout pas la solution. A l’inverse, une présence dans les bons et – encore plus – dans les mauvais moments, assortie d’une prise de conscience des « responsabilités » du supporter et du refus de cautionner ces nouveaux maillots, ne sera que bénéfique pour l’avenir et l’image d’un FCGB dont nous nous revendiquons tous et dont beaucoup disent qu’il va mal… sans l’aider à la base !