Saison Équipe Pro 2020-2021

Au lendemain d'une saison plus que perturbée en coulisses et terminée sur une fin d'exercice précoce suite au Covid-19, les Girondins s'apprêtent à attaquer une nouvelle saison d'interrogations.

L'inter-saison est agité en coulisses : de nombreux départs au sein du Conseil d'Administration et de la direction planent. Le premier jour du mercato estival, Paul Bernardoni est cédé à Angers. Le passage devant la DNCG est craint mais passé sans encombre en deux temps après un "problème d'agenda" lors de la première date prévue.

Alors que la préparation pointe le bout de son nez avec un premier stage à Dinard, un nouveau feuilleton s'impose dans le cosmos bordelais : Paulo Sousa fait rapidement part de ses envies de départ à sa direction et à ses joueurs. Entre temps, des rumeurs évoquant un intérêt de Benfica naissent dans la presse. Le club portugais se tournera finalement vers Jorge Jesus. N'ayant trouvé de solution arrangeante avec sa direction pour quitter les Girondins, même sans indemnité, Paulo Sousa annonce finalement vouloir rester à Bordeaux. Un volte-face qui étonne mais tranche (temporairement ?) le statut de l'entraîneur.

Côté terrain, les joueurs peaufinent leur préparation avant de débuter leur campagne de matches amicaux contre Angers. Une préparation à laquelle ne participera pas Aaron Boupendza, mis à pied par le club à la suite "d'un comportement inapproprié". Encore une fois, l'extra-sportif rattrape et dépasse le sportif aux Girondins.

Quelques jours plus tard, nouveaux tremblements aux Girondins : un communiqué partagé aux médias et non publié par le club annonce les départs du directeur du football, Eduardo Macia et de Nicolas Calo, directeur de la communication.

Les arrivées d'Alain Roche (directeur sportif) et Jean-Louis Gasset se font au mois d'août 2020. Le technicien bordelais fait son retour en Gironde après le passage glorieux sous Laurent Blanc. L'un de ses premiers choix est de faire venir Hatem Ben Arfa, seule renfort du mercato estival d'un club dans le mal financièrement. Paul Baysse est réintégré dans le groupe puis dans les compositions d'équipe.

En octobre, les Girondins séduisent contre Rennes et Paris et laissent de beaux espoirs mais cela ne durera pas. Au début 2021, Hatem Ben Arfa est rattrapé par les blessures et surtout, Otavio, se blesse au tendon d'achille et voit sa saison se terminer.

Le mois de février-mars sera terrible : le club enchaîne les défaites et dégringole en Championnat. En coulisses, les tensions sont vives et cristallisées par un seul homme : Frédéric Longuépée qui ne cesse d'attiser la guerre avec les supporters bordelais et les Ultramarines.

Bordeaux chute jusqu'à la 16e place de Ligue 1 (J33 & J34) et jouera son maintien lors des dernières journées de L1. Au même moment et à quelques heures d'un match importantissime à Lorient, King Street frappe un grand coup et annonce son intention d'abandonner les Girondins.

La bande à Gasset arrache son maintien dans les ultimes matches après notamment un beau succès face à Lens (3-0) qui les place sur de bons rails. La saison se termine par une victoire à Reims (2-1). Bordeaux reste dans le grand flou concernant son avenir extra-sportif.